Gabriel Attal : le Premier ministre suspend la réforme de l'assurance chômage sine die

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé la suspension sine die de la réforme de l'assurance chômage. Cette décision qui survient à un moment charnière, juste avant le second tour des élections législatives, marquant ainsi une pause forcée dans l'agenda réformatif du gouvernement.



La réforme controversée, qui prévoyait entre autres de réduire la durée d'indemnisation et de durcir les conditions d'éligibilité - y compris pour les seniors, avait suscité un large mécontentement au sein des syndicats et de l'opposition. La gauche, particulièrement virulente, avait fait de l'abrogation de cette mesure une pierre angulaire de sa campagne.

Gabriel Attal, fidèle à la ligne gouvernementale, avait défendu avec ferveur ce projet qu'il estimait "indispensable" pour inciter au retour à l'emploi. Cependant, les critiques acerbes et les actions militantes annoncées par les syndicats ont mis en lumière les fractures au sein même du camp présidentiel. L'écart entre les promesses d'un débat post-électoral formulées par Emmanuel Macron et la perspective d'un décret imposant la réforme dès janvier a semé le doute.

Les organisations patronales observent cette volte-face avec une certaine appréhension, conscientes des enjeux économiques liés à ces nouvelles règles. Leur soutien à la réforme contrastait avec l'exclusion d'Éric Ciotti des Républicains pour ses propos divergents sur le sujet.

En parallèle, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, a rappelé son soutien à une autre réforme cruciale : celle des retraites. Malgré son impopularité avouée et les mouvements sociaux qu'elle a engendrés, il juge cette révision nécessaire face au vieillissement démographique et au déséquilibre du marché du travail.

À présent, tous les regards sont tournés vers les urnes. Les résultats du second tour des législatives redessineront à n'en plus douter le paysage politique français et détermineront le sort final -non seulement de la réforme de l'assurance chômage  mais aussi de celle des retraites.
 
Publié le 01/07/2024 à 14:08 | Lu 1338 fois


La rédaction vous conseille
< >



Retrouvez Senioractu.com sur
Facebook
X


Facebook
X