Sommaire
Article publié le 16/10/2018 à 10:06 | Lu 1586 fois

Fin de vie : trois projets récompensés

S’il est bien un sujet délicat d’aborder, c’est celui de la fin de vie… Un thème qui reste largement tabou de nos jours. Et pourtant, certains tentent de faire bouger les lignes. C’est le cas de la Fondation d’entreprise Adréa qui vient de récompenser trois lauréats pour leurs projets innovants « permettant d’accompagner dignement et sereinement la fin de chaque vie ». Détails.


Fin de vie : trois projets récompensés
La Fondation d’entreprise Adréa a lancé en mars dernier, son deuxième appel à projets sur le thème « Soutenir des projets innovants permettant d’accompagner dignement et sereinement la fin de chaque vie ». Ce dernier a suscité l’envoi de trente-cinq dossiers dont trois ont été retenus comme lauréats, soit une subvention totale de, tout de même, 110 000 euros.
 
Depuis sa création, près de 70 projets ont été soutenus par cette fondation. Cette année, l’ensemble de ces idées devaient porter sur le confort, le mieux-être des personnes en fin de vie et l’amélioration de leur prise en charge ainsi que celle de leurs proches.
 
Handi’ Chiens
Donner la possibilité aux personnes en fin de vie de profiter de leur environnement en accueillant trois chiens d’accompagnement social au sein de trois EHPAD sélectionnés par la Fondation.

A travers ce projet, l’un des objectifs est ainsi de lutter contre la solitude des personnes âgées au sein de ces établissements et de créer du lien social autour de l’animal (une tendance ce fond).
 
Le chien d’accompagnement est à la fois un compagnon pour les résidents mais il stimule également leur mémoire et leur motricité lorsqu’il les accompagne en promenade.

Grâce à cette approche thérapeutique non-médicamenteuse (autre grande tendance dans le domaine du « care ») ces toutous  offerts aux maisons de retraite seront des facteurs de bien-être et d’apaisement pour les résidents. Dotation de 45.000 euros.
 
Centre de recherche Institut Paul Bocuse
Faciliter « l’accès aux petits bonheurs » en fin de vie grâce à l’élaboration d’un guide culinaire pour les aidants des personnes âgées.

Ce dernier repose sur la réalisation d’une étude visant à appréhender plus précisément les relations entre les ainés et leurs aidants d’une part, et entre les personnes âgées et l’alimentation d’autre part.

Il devra permettre à plusieurs milliers d’ainés de retrouver du plaisir à travers la nourriture tout en mangeant sainement. Dotation de 38.000 euros.
 
Traces de vies
À travers ce projet intitulé « Tenir une main, écrire de l’autre ! », l’association souhaite proposer à un plus grand nombre de patients d’être accompagné par un biographe dans la retranscription de leur récit personnel (encore une grande tendance depuis une dizaine d’années dans l’univers des personnes âgées).

Une fois écrite, la biographie devient un précieux cadeau de la part du patient à ses proches. La dotation accordée doit permettre de pérenniser et développer cette activité... Dotation de 27.000 euros.






Dans la même rubrique :
< >