Sommaire
Article publié le 02/06/2022 à 02:49 | Lu 1620 fois

Elisabeth II s'apprête à célébrer son jubilé de platine pour 70 ans de règne !




Pour Les Mayhew, professeur de statistiques à la Bayes Business School et auteur du rapport « La longévité de la famille royale » : « au Royaume-Uni et dans de nombreux pays du monde, la reine Élisabeth II est respectée et admirée pour la durée extraordinaire de son règne. Elle a été chef d'État pendant 70 ans, a travaillé avec 15 premiers ministres et a traversé une période de changements sans précédent ».


Pour une large majorité (85%) des Britanniques, elle est le seul chef d'État qu'ils aient jamais connu. C'est pourquoi le jubilé de platine (70 années de règne) devrait être particulièrement émouvant car malheureusement, Elisabeth II approche du crépuscule de son règne.
 
Fin 2021, on apprenait par ce même rapport que la famille royale vivait 26% plus longtemps (soit un quart tout de même) que le reste de la population : pour chaque membre de la famille royale âgé de 100 ans, un citoyen lambda pourrait espérer vivre jusqu’à 74 ans.
 
Toutefois, cet écart s’est réduit au cours des dernières années, parallèlement à l’amélioration générale de l’espérance de vie, qui est aujourd’hui d’un peu plus de 81 ans au Royaume-Uni.
 
La Reine, âgée de 95 ans (qui a refusé il y a quelques mois un prix pour les ainés), est le troisième membre du clan Windsor à fêter son 95e anniversaire après le Prince Philip (99 ans) et la Reine Mère (101 ans), tandis que les grands-parents maternels de la Reine sont décédés à presque 90 ans.
 
Seulement 0,15% de la population britannique est plus âgée que la Reine (environ 100.000 personnes) et pour environ 85% de la population britannique, il s’agit du seul chef d’État qu’ils aient jamais connu. À l’heure actuelle, environ six millions de Britanniques ont assisté au couronnement, soit en tant que spectateurs directs ou via les retransmissions en direct à la télévision ou au cinéma.
 
L’auteur du rapport, Les Mayhew, professeur de statistiques à la Bayes Business School estime que dans le futur, peu de monarques auront l’occasion de connaître un règne aussi riche en événements historiques et marqué par leur influence que celui de la reine Elizabeth II.
 
Selon le magazine Forbes en 2021, la famille royale contribuait à l'économie britannique à hauteur de 1,9 milliard de livres par an en termes de tourisme et de couverture médiatique « gratuite » -ou du moins le faisait-elle avant la pandémie. 
 
En tant que figure de proue du Commonwealth, la Reine est le ciment culturel unissant les pays qui représentaient autrefois l'Empire britannique. Elle a contribué à maintenir des liens commerciaux, culturels et migratoires essentiels.
 
Dans le monde entier, des navires, des écoles, des hôpitaux, des événements sportifs, des récompenses, des monuments, des sculptures et même une chaîne de montagnes, portent son nom. Les timbres postaux arborent son image. Cette année, la République de Djibouti a d’ailleurs choisi des timbres spéciaux à son effigie pour commémorer son jubilé de platine.
 
Si son dévouement et son style imperturbable ont été une source d'inspiration pour beaucoup, l’Histoire retiendra surtout sa longévité et sa présence constante au cours de sept décennies transformatrices.
 
Son effet stabilisateur sur le Royaume-Uni et le Commonwealth a été une caractéristique particulière de son règne - surtout si l'on compare son règne à celui d'autres chefs d'État.

Ce rapport dévoilé deux mois à peine avant les célébrations du jubilé de platine qui marqueront les 70 ans de règne de la reine Elizabeth II a été mené en partenariat avec l’International Longevity Center (ILC).





Dans la même rubrique
< >

AD



ARTICLES LES +