Sommaire
Article publié le 02/06/2021 à 10:44 | Lu 2704 fois

E for Link : des tablettes en maisons de retraite pour une meilleure communication




Les maisons de retraite de demain seront connectées : après une période de test qui s’annonce « réussie », la société E For IA va d’installer ses premières tablettes E for Link en Ehpad pour une communication plus globale entre les familles, les résidents et les établissements. Explications.


E for Link : des tablettes en maisons de retraite pour une meilleure communication
La société jeune société ariègeoise E For IA (née en 2019) est éditrice et distributrice de solutions logicielles et d'applications « Made in France » et en l’occurrence, d’un logiciel destiné aux EHPAD, aux résidences seniors et plus généralement aux établissements de santé (sanitaires et médico-sociaux).
 
Dans la pratique, cet outil de communication d’un nouveau genre et sur-mesure est voué à informer les familles sur le quotidien de leurs aînés tout en facilitant les échanges entre les résidents et leurs proches et à valorisant les actions des établissements d'hébergement.
 
« Par un rapport quotidien de la vie du résident à sa famille, cette tablette favorise la transparence sur la bientraitance des personnes dépendantes en établissement de santé. Si l'actualité COVID a accentué ce besoin de communication, il était déjà présent notamment pour les membres de la famille éloignés géographiquement de leur ainé » précise Laurent Gaussin de chez E For IA.
 
Plus concrètement, cette tablette (Samsung) est paramétrée par l'établissement. Elle est installée dans la chambre du résident. Au-delà de la communication entre la personne âgée et sa famille, elle permet au personnel de transmettre aux familles des informations sur les soins prodigués au résident, sur son humeur, son appétit, les activités auxquelles il a participé…
 
Les proches ont accès à ces renseignements via l'interface E For Link sur leur ordinateur, tablette ou smartphone. En retour, la famille peut envoyer à l'établissement des renseignements utiles à la prise en charge du résident.
 
A noter que la tablette a été élaborée pour une utilisation intuitive pour les résidents et rapide pour le personnel. Le recours aux emoji, pictogrammes, badges… permet ainsi au personnel de rentrer une information en trois clics maximum !
 
« L'entrée en institution est souvent synonyme de perte d'autonomie mais aussi, de pertes environnementales, sociales et affectives. Qu'elle résulte d'un choix personnel ou issu de l'entourage, l'arrivée en maison de retraite est toujours un bouleversement et marque une « rupture » dans l'histoire de la personne et de sa famille. Le manque d'information contribue à renforcer ce sentiment d'arrachement. Depuis l'installation des tablettes dans nos établissements, nous notons une amélioration du moral des résidents et une diminution des appels des familles au personnel de l'établissement » précise quant à elle, Delphine Bourreau, Directrice générale du Groupe ARVI.