Sommaire
Article publié le 27/01/2022 à 01:00 | Lu 3264 fois

Des bornes de téléconsultation médicale dans les résidences Domitys




Le groupe Domitys, spécialisé dans les résidences services seniors annonce la mise en place dans certaines de ses structures d’un service de téléconsultation médicale qui vise à réduire l’impact des déserts médicaux tout en assurant un meilleur suivi global de la santé de ses clients. Belle initiative.


Selon une étude parue fin 2020 , 11% des Français (soit 7,4 millions de personnes) vivent dans un désert médical. Une désertification médicale croissante qui s’accompagne fort logiquement d’un accès plus difficile aux soins… Ainsi, selon un sondage BVA de novembre 2019, plus de six Français sur 10 avaient dû renoncer à se faire soigner à cause de délais d’attente trop longs !
 
D’autre part, en résidences services seniors, ce sont 10 à 15% des résidents qui n’ont pas de médecins
référents, et donc un accès aux soins plus difficile. Elles sont pourtant, pour la plupart, situées dans de grandes et moyennes villes.
 
Face à cette désertification médicale, Domitys a imaginé une solution de vie facilitée pour ses résidents, et plus largement aux personnes vivant à proximité des résidences en leur proposant un accès rapide et simple à un médecin généraliste, grâce à une borne de téléconsultation médicale et l’accompagnement de l’équipe formée sur place.
 
Ce service est proposé en partenariat avec Medadom, un service médical de téléconsultation. Dans la pratique, les bornes de téléconsultation visent à simplifier l’accès aux soins de « dépannage » en cas d’imprévus, en offrant aux seniors un service médical de proximité. Elles permettent aussi une prévention plus efficace, un meilleur suivi et réduisent les situations d’urgence médicale.
 
Pour autant, si la téléconsultation est préconisée dans le contexte sanitaire actuel (Covid-19), elle n’a
pas pour vocation de remplacer la consultation physique. Elle se positionne davantage comme un service complémentaire ou d’appoint et peut notamment être judicieuse en cas de maux de tête, de maux de gorge, de douleurs à la poitrine, à l’oreille, d’infections urinaires, de problèmes digestifs ou de douleurs ostéoarticulaires.
 
Ces bornes sont ouvertes à tous, quel que soit l’âge. La prise de rendez-vous n’est pas nécessaire et le tarif de la téléconsultation est pris en charge par la Sécurité Sociale, comme une consultation classique.
 
En 2021, près d’une quinzaine de bornes seront installées dans les résidences du groupe. Après les premières installations à Calais (62), Blois (41), Combs-la-Ville (77), Perros-Guirec (22), Agen(47), Saint Quentin (02), Vitry-Le-François (51) et Le Mans (72) au cours du premier semestre, le dispositif s’étend dorénavant aux résidences d’Abbeville (80), Montluçon (03), Saint-James (50) et Rueil-Malmaison (92).





ARTICLES LES +