Sommaire
Article publié le 04/05/2022 à 01:00 | Lu 1588 fois

DMLA : diagnostic et traitements




L’entreprise française Quantel Medical -filiale de Lumibird- développe et commercialise une gamme complète d'échographes et de lasers destinés à l'ophtalmologie. À la pointe d'une technologie évolutive, elle propose un focus sur la Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).


Là encore, bien évidemment, le diagnostic est posé par un ophtalmologiste. Il réalisera : un examen du fond d’œil ; un test de dépistage des troubles de la vision centrale ; une angiographie à la fluorescéine ; une angiographie au vert d’indocyanine et une tomographie en cohérence optique.
 
Traitements :
De la forme sèche (DMLA atrophique)
• À ce jour, il n’existe aucun traitement qui permette de guérir la DMLA atrophique.
• Toutefois, la prise de compléments alimentaires présente un intérêt dans les cas de DMLA atrophique.
 
Ces compléments recommandés sont ceux contenant du zinc, du cuivre, de la vitamine C, de la vitamine E, de la lutéine et de la provitamine A, notamment chez les patients présentant un risque d’évolution (forme sèche ou forme humide unilatérale).
 
• D’autres mesures d’accompagnement sont nécessaires :
- Utilisation d’objets à l’ergonomie adaptée et des technologies d’accessibilité : loupes éclairantes, logiciels de synthèse vocale...
- Rééducation visuelle : ensemble des techniques visant à utiliser au maximum la vision restante.
 
De la forme humide (DMLA exsudative)
• Il convient d’instaurer un traitement par anti-VEGF aussi rapidement que possible après le diagnostic de DMLA exsudative rétrofovéolaire.
• En cas de contre-indication aux anti-VEGF, les options thérapeutiques suivantes peuvent être envisagées au cas par cas :
- Photothérapie dynamique à la vertéporfine
- Photocoagulation au laser en cas de néovascularisation choroïdienne (NVC).





Dans la même rubrique
< >