Sommaire
Article publié le 26/04/2022 à 01:00 | Lu 1382 fois

Complémentaire santé : comment s'y retrouver ?




Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le domaine de la santé. Entre les différents acteurs et produits, difficile d’identifier la complémentaire santé qui correspondra à ses besoins. Quels sont les points clefs et points de vigilance ? Quels acteurs favoriser ? On vous explique tout !


Comment choisir la meilleure complémentaire santé ?
Les points importants pour choisir une mutuelle santé sont :
- l’identification des besoins
- l’anticipation des besoins
- la vérification de ses remboursements
- le calcul du ratio cotisations /dépense
 
L’identification des besoins
Identifier ses besoins permet d’identifier ses postes de dépenses. En identifiant vos postes de dépenses vous pourrez obtenir un niveau de garantie suffisante. Par exemple, si vous n’avez pas de problèmes spécifiques en dentaire, pas besoin de prendre des garanties élevées, une couverture minimale sera suffisante.
 
En revanche, si vous avez des besoins élevés comme la pose d’implants dentaires mieux vaut choisir une complémentaire santé avec des garanties adaptées. En effet, les implants dentaires ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie donc pas remboursés. Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement et ainsi réduire votre reste à charge, il est important de prendre une mutuelle adaptée.
 
L’anticipation des besoins
Il n’est pas possible d’identifier tous ses besoins. En effet, un accident ou bien une chute est difficilement anticipable, c’est pourquoi une mutuelle avec des garanties de base possède toujours couverture assez large.
 
Lorsque l’on parle d’anticipation des besoins, on pense davantage à une opération, des travaux dentaires ou bien encore, une cure thermale. Si vous avez une opération de prévue, vous avez peut-être envie de bénéficier d’une chambre particulière.
 
Ce type de garantie n’est généralement pas présent dans une complémentaire de base, c’est pourquoi il est important d’anticiper afin de souscrire un produit adapté.
 
Vérifier le montant de votre reste à charge
Analyser votre reste à charge vous permettra de vérifier si vos garanties sont adaptées. En effet, les prestations entre différents praticiens peuvent varier du simple au double selon plusieurs facteurs (localisation, réputation, établissements, niveau de convention…).
 
La première chose à identifier est le secteur de convention de votre praticien. S’il est conventionné de secteur 1, des garanties minimales sont suffisantes. S’il est conventionné de secteur 2, le remboursement de l’Assurance Maladie sera moins important et ainsi, pour vous éviter un reste à charge trop important, il faudra prendre des garanties plus élevées.
 
Dans un second temps, n’hésitez pas à contacter d’autres praticiens afin de vérifier si les tarifs ne sont pas trop élevés. Si tel est le cas, vous pouvez très bien si vous le souhaitez changer de praticien.
 
Calculer le ratio dépenses / cotisations
Une fois vos postes de dépenses récurrents identifiés, vous devez vérifier combien vous ont coûté vos cotisations par rapport à vos dépenses. Si le montant de vos cotisations est plus élevé que vos dépenses, cela signifie que votre mutuelle n’est pas adaptée.
 
Dans ce cas-là, deux solutions s’offrent à vous : changer vos praticiens afin de réduire vos frais ;
prendre une mutuelle avec une couverture plus importante.

Quels sont les points importants à vérifier en amont ?
Le délai de carence
Le délai de carence (délai de stage / d’attente) est un délai qui commence à courir au moment de la souscription. Ce délai peut être imposé par les mutuelles sur certains postes généralement coûteux comme le dentaire.
 
C’est une période pendant laquelle vous cotiserez mais ne pourrez prétendre au remboursement de vos soins. Ainsi, si vous avez prévu de gros travaux en dentaire, il vous faudra peut-être attendre plusieurs mois pour pouvoir commencer vos soins.
 
Pensez donc bien à demander au moment de la souscription s’il existe ce type de période.

La garantie viagère
La garantie viagère est une garantie spéciale senior. En effet, à tout moment si un assuré à des dépenses beaucoup plus élevées par rapport à ses cotisations, l'assuré peut décider de le radier. Un produit possédant une garantie viagère permet de protéger l’assuré en lui permettant de rester affilié à sa mutuelle.
 
Le 100% Santé
Le 100% Santé est une réforme de 2020 destinée à favoriser l’accès aux équipements optiques, dentaires et auditifs.
 
Grâce à cette réforme, trois paniers de remboursements sont dorénavant en place :
- le panier 100% santé
- le panier à tarifs maîtrisés
- le panier à tarifs libres
 
Le panier 100% santé permet de bénéficier de certains équipements sans reste à charge. Attention, tous les équipements et matériaux ne rentrent pas dans ce panier.
 
L’Assurance Maladie a également mis en place des PLV (plafond limite de vente). Ces plafonds sont destinés à limiter les tarifs (parfois excessifs) pratiqués par les chirurgiens-dentistes. Les PLV font partie du panier à tarifs maîtrisés permettant de limiter le reste à charge.
 
Le panier à tarifs libres comme son nom l’indique est un panier sans limites, c’est-à-dire que les tarifs peuvent rapidement monter. Ils contiennent les équipements les plus haut de gamme avec les matériaux les plus précieux.
 
Si vous ne possédez que des besoins de base sur les postes optiques, dentaires et auditifs, vous pouvez très bien envisager de ne prendre que du 100% Santé. Dans ces cas-là, n’oubliez pas de prendre un contrat bénéficiant du 100% Santé.
 
Quel acteur de la santé choisir pour souscrire une complémentaire ?
Il y a plusieurs acteurs auprès desquels vous pouvez souscrire une complémentaire santé, comme les comparateurs, les bancassurances ou encore les courtiers.
 
Chacun a ses avantages, tout dépend de l’accompagnement que vous souhaitez avoir. Lorsque l’on est senior, les besoins augmentent et il n’est pas toujours facile d’identifier ses besoins. 
 
Si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez passer par un comparateur, cela vous permettra dans un premier temps d’avoir une idée des tarifs pratiqués et de voir les garanties que vous pourriez avoir selon votre budget.
 
Si vous avez besoin d’être accompagné, vous pouvez vous adresser à un courtier ou encore à une bancassurance. L’inconvénient de passer par une banque est que l’on vous proposera forcément un produit vendu par la banque en question, ce qui ne correspondra pas forcément aux meilleures garanties / prix.
 
En passant par un courtier, vous pourrez être conseillé au mieux et bénéficier de la meilleure mutuelle pour vous. En effet, un courtier a un devoir de conseil, c’est-à-dire qu’il a pour obligation de vous conseiller au mieux. Étant en contact avec les assureurs, il est également à même de négocier des tarifs plus avantageux.





Dans la même rubrique
< >