Sommaire
Article publié le 16/04/2020 à 11:01 | Lu 1355 fois

Comment identifier les personnes âgées isolées décédées à domicile ?




Difficile question, mais question malheureusement d’actualité… En effet, comment identifier (et même savoir) qu’une personne âgée isolée est morte à son domicile en cette période de confinement… Qu’il s’agisse du coronavirus ou pas d’ailleurs… La start-up YouTime propose une solution.


En date du 11 avril dernier, le coronavirus avait fait 4.779 morts dans les Ehpad (soit un tiers du nombre total de morts tout de même), mais combien sont décédés à domicile ?
 
En effet, en cette période de confinement (déjà un mois) qui devrait durer jusqu’au 11 mai prochain, il est parfois difficile de savoir si une personne âgée isolée est encore vivante ou morte. Une question qui peut sembler « froide » mais que l’on doit se poser. Pour la personne elle-même, pour son entourage, pour ses proches et même pour ses voisins.
 
Dans ce contexte, la société YouTime (spécialisée dans la gestion des RDV d’aide à domicile) propose d’identifier toutes les personnes âgées qui n’ont plus de RDV avec leurs intervenantes depuis plusieurs jours.
 
En effet, en temps normal, ces bénéficiaires « consomment » X heures d’aide à domicile dans le cadre d’un nombre d’heures prévues par mois, fixé par leur Département qui verse l’APA (769.000 bénéficiaires en France). Par exemple : une heure par jour pour trente heures par mois.
 
Ces heures sont réalisées par des intervenantes à la suite des RDV chez ces bénéficiaires. C’est là l’idée de cette société : il s’agit de détecter les personnes âgées qui sont sans RDV depuis un certain nombre de jours alors que leur nombre d’heures prévues est peu consommé.
 
En cas de doute ou d’anomalie, la liste de ces bénéficiaires -ainsi que celle de leurs dernières intervenantes- est envoyée aux Départements concernés pour investiguer et constater la cause des anomalies : décès ou défaillance des intervenantes
 
« Savoir identifier les bénéficiaires d’APA à domicile décédés ou en difficulté, c’est un devoir d’assistance à personnes en danger, un service moderne indispensable pour vivre avec le Covid-19, lors des prochains mois » conclut non sans raison l’entreprise dans son communiqué…