Sommaire
Article publié le 08/06/2020 à 03:15 | Lu 5300 fois

Choisir un appareil auditif : rechargeable ou à pile ?




Avoir une bonne connaissance des spécificités d’un appareil auditif rechargeable ou à pile permet de bien choisir celui qui vous conviendra le mieux. Plus de détails sur ce sujet.


Pour un choix éclairé entre un appareil auditif rechargeable ou à pile, il importe de bien connaitre les différents critères qui les distinguent.
 
Appareil auditif rechargeable ou à pile, quel est le meilleur choix ?
En matière de prothèse auditive, pour bénéficier d’une aide efficace, il importe de déterminer si le meilleur choix à faire est celui d’un appareil auditif rechargeable ou à pile.
 
Une aide auditive requiert en effet une source d’énergie pour fonctionner. En réponse à ce besoin, deux modalités ont été développées afin d’assurer cette autonomie en énergie : certains modèles fonctionnent sur piles et d’autres peuvent être rechargés en les branchant au courant du secteur.
 
Outre la forme, la couleur ou les fonctionnalités, le choix d’une prothèse passe aussi par la sélection de la source de son autonomie en énergie. Ainsi, pour choisir correctement son apparareillage, il convient de déterminer si l’on préfère un appareil auditif rechargeable ou à pile.
 
Les caractéristiques des modèles à piles
Les piles étaient initialement la seule source d’autonomie disponible. La possibilité de choisir un appareil auditif rechargeable ou à pile n’est apparue que récemment avec l’avènement des modèles rechargeables.
 
Les points forts
Les appareils auditifs à pile offrent plusieurs jours d’autonomie avant qu’il soit nécessaire de procéder au remplacement des piles. Celles-ci n’étant pas encombrantes, il est aisé d’en garder sur soi afin d’éviter de faire face à une chute impromptue d’autonomie.
 
Le choix d’un appareil auditif à pile constitue une option pratique car il permet une utilisation aisée de l’appareil auditif. Il ne nécessite pas de suspendre l’aide auditive durant des heures afin d’en assurer la recharge.
 
Les points faibles
Chez les personnes en proie à certains soucis de santé, l’utilisation des piles peut s’avérer compliquée et délicate. En effet, pour une personne souffrant de troubles de la vision ou d’une affection telle que la maladie de Parkinson, la manipulation de petites piles est délicate, voire, impossible.
 
Dans de tels cas, chaque remplacement constitue une étape frustrante et ardue qui nécessite l’assistance d’un tiers. Les piles posent par ailleurs un important problème environnemental lié à la gestion de leur fin de vie et de leur recyclage.
 
Les modèles rechargeables
Les points forts
Lorsqu’il faut choisir un appareil auditif rechargeable ou à pile, les nombreux avantages des modèles rechargeables entrent en ligne de compte :
• L’utilisation est largement simplifiée car quelques heures de recharge suffisent à garantir toute une journée d’autonomie ;
• La recharge se fait aisément, simplement en posant l’appareil auditif sur le socle prévu à cet effet ;
• Le besoin de garder des piles sur soi afin de parer à une éventuelle défaillance ne s’applique pas ;
• La solution rechargeable est bien plus responsable du point de vue environnemental.
 
Si ces particularités militent avec vigueur en faveur de la méthode rechargeable, choisir un appareil auditif rechargeable ou à pile ne doit pas relever d’une démarche hâtive. Il convient de se pencher sur les faiblesses de ladite méthode.
 
Les points faibles
Lorsque l’option de la méthode rechargeable a été retenue, la palette de choix se réduit considérablement car tous les modèles de prothèses auditives ne proposent pas cette méthode d’autonomie. Il peut donc arriver que le modèle qui séduit par sa forme et sa couleur ne soit pas disponible en mode rechargeable.
 
D’autre part, dans le cas d’une forte déficience nécessitant un appareil auditif particulièrement puissant, les modèles rechargeables ne conviennent généralement pas.
 
Une dernière faiblesse de ce type d’appareil auditif réside dans le coût du chargeur. Il est en effet bien plus élevé que celui des piles et, contrairement à celles-ci, ne fait l’objet d’aucun remboursement par la Sécurité Sociale.
 
Un appareil auditif rechargeable ou à pile : l’essentiel à retenir
Pour opérer un choix judicieux, il n’est pas forcément pertinent d’opposer les deux types d’appareil auditif disponibles. Les spécialistes sont de bon conseil autant sur les modèles que sur les particularités de chaque situation nécessitant une aide auditive.
 
Il est donc essentiel de leur exposer toute question ou préoccupation. En fonction de la situation de chaque personne et de ses besoins, il peut être préférable de retenir un modèle rechargeable ou à pile.

Ainsi, les modèles rechargeables correspondent à un usage régulier et intensif, impliquant la connectivité avec un téléphone ou l’écoute de musique. Une utilisation plus faible ou modérée convient mieux aux modèles à pile.
 
Il n’est pas inutile de faire remarquer qu’il existe également des appareils auditifs hybrides. Ces modèles fonctionnent aussi bien avec des piles simples qu’avec des piles rechargeables.
 
En plus de supprimer l’obligation de faire le choix d’un appareil auditif rechargeable ou à pile, cette option empreinte de souplesse nécessite bien moins de précautions dans l’utilisation quotidienne de son appareil auditif.