Bien vieillir : les stratégies pour les marques du secteur de la cosmétique

De nos jours, la question du bien-vieillir est omniprésente au sein de nos sociétés qui font face à un vieillissement sans précédent de leurs populations. Au-delà du système de santé, le vieillissement entraine un impact sur de nombreux secteurs d’activités. C'est notamment le cas des marques de cosmétique qui doivent proposer des produits adaptés aux attentes des consommateurs. Le point avec l’agence Dynvibe*


1/ La notion du bien-vieillir un sujet en hausse sur les réseaux sociaux : en effet, on constate une hausse de 15% des recherches sur Google Trends. Depuis les cinq dernières années, le sujet du bien-vieillir prend de plus en plus de place dans les demandes et les échanges entre consommateurs sur les réseaux sociaux.
 
Par ailleurs, les sujets connexes qui reviennent le plus sont assez variés : l’hygiène de vie, la nutrition, l’activité physique, la réduction du stress, l’acceptation de soi-même, la reconnaissance et le développement personnel. Des thématiques en lien avec la qualité de vie et le bien-être général.
 
2/ Dans le secteur de la beauté, les clients évoquent de plus en plus la santé de la peau (son éclat par exemple) et moins les effets anti-âge.

Il est vrai que depuis quelques années, les consommateurs de produits de beauté, principalement les femmes on le sait, sont de moins en moins dans une posture de correction des signes de l'âge mais prônent plus l'acceptation de ces derniers.
 
On constate aussi que les préoccupations évoluent : une peau qui vieillit bien n’est plus forcément une peau sans rides ou sans tâches, mais c’est plutôt une peau éclatante et en bonne santé. On passe de l’ère « antiaging » à l’ère « age management ». Une sacrée évolution.
 
A noter aussi que de nos jours, de nombreuses consommatrices évoquent l’impact de la santé mentale sur la qualité de leur peau. Dans ce contexte, les marques doivent s’engager dans d’autres univers comme le bien-être et la santé mentale.
 
3/ Le bien-vieillir intéresse particulièrement les personnes de 50-60 ans, mais quelles sont leurs
attentes ? Les préoccupations de ces jeunes seniors sont les suivantes : rester en bonne santé, à la fois physique et mentale, tout en se sentant épanoui.

La notion de bien-vieillir implique donc la prise en compte de considérations liées à la santé et au bien-être des consommateurs concernés.

Dans cet esprit, les marques qui s’adressent à ce public doivent proposer des produits ou des services associant hygiène de vie et développement personnel.
 
4/ Dans le domaine des produits de beauté, le bien vieillir passe par des solutions efficaces contre les signes de l'âge couplées à des solutions douces, hydratantes et/ou protectrices de la peau. En termes d'efficacité, le rétinol, la vitamine C et la crème solaire semblent être les actifs et les produits star de l’anti-âge.
 
Au-delà de ces produits et ingrédients traditionnellement utilisés dans des routines anti-âge, les marques qui souhaitent incarner le “bien vieillir” doivent investiguer la notion de santé de la peau et proposer des produits doux, non irritants ou agressifs.

Mais elles doivent aussi explorer d'autres univers connexes comme la nutricosmétique ou encore, créer des ponts entre bien-être et beauté, santé mentale et beauté par exemple.
 
*agence en Social Intelligence

Publié le 12/04/2023 à 01:00 | Lu 4865 fois




Dans la même rubrique
< >