Sommaire
Article publié le 08/06/2022 à 01:00 | Lu 1685 fois

Baromètre Synerpa : le regard des Français sur la crise en EHPAD et le Grand Âge




Le Synerpa vient de dévoiler en exclusivité et à l’occasion de son 21ème Congrès qui s’est tenu à Cannes, les résultats du dernier baromètre* IFOP sur le Grand Âge et le regard qu’en ont les Français. En voici donc les grandes lignes.


« Ce 21ème Congrès réunit tous les acteurs pour répondre ensemble aux nombreux défis qui attendent le Grand Âge. Nous sommes à un tournant et le Synerpa y prend toute sa part en menant différents chantiers attendus par les Français pour renforcer la responsabilité et la transparence du secteur » a déclaré pour l’occasion Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du syndicat.
 
Et d’ajouter : « l’exécutif doit maintenant se mobiliser pour adopter une grande loi programmatique et de moyens, lancer un plan d’urgence pour l’emploi et anticiper le défi démographique qui nous attend ».
 
Alors que près des trois-quarts (72%) des Français ont entendu parler d’un livre mettant en cause le fonctionnement d’un groupe d’EHPAD privé et que 84% estiment que cela a dégradé l’image des EHPAD, ils continuent de reconnaître le rôle du secteur privé dans l’accompagnement des personnes âgées.

Ainsi, 59% à considèrent que le Grand Âge doit être géré à la fois par le secteur public et le secteur privé.
 
Cette nouvelle étude nous apprend par ailleurs que les attentes à l’égard du secteur privé sont grandes et que les Français resteront attentifs au sérieux des engagements pris et à la mobilisation des pouvoirs publics.
 
Pour sortir de la crise des EHPAD, les Français citent prioritairement :
• la préparation d’un projet de loi renforçant les obligations et les contrôles des établissements (70%)
• et l’allocation de subventions publiques pour recruter plus de personnels soignants (44%).
 
Enfin, le baromètre démontre que les Français attendent notamment des établissements :
• la publication des résultats des évaluations qualité de la Haute Autorité de Santé (56%), :
• la publication d’une charte d’engagement et d’éthique sectorielle (40%),
• et l’attribution d’une place différente aux familles (33%).
 
Au sujet de l’adoption par les EHPAD privés de la qualité de « société à mission », ils sont 85% à y être favorables.
 
*Baromètre IFOP/SYNERPA réalisé en mai 2022 auprès d’un échantillon de 1 516 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans ou plus. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.





AD



ARTICLES LES +