Alcool : le 0% marketing du mois de janvier

Il est des moments où les marketeurs et autres gens de la communication feraient mieux de s’abstenir... A vouloir vendre à tout pris(x) leurs idées, ils indisposent et créer l’effet inverse que celui recherché.


©Joël Chassaing-Cuvillier
Le mois de janvier, le mois sans alcool, est l’exemple parfait de ce qui fatigue les meilleures bonnes volontés.
 
Outre le rabâchage insupportable de dizaines de communiqués de presse infantilisant, on voit arriver des produits totalement imbuvables qui finissent dans l’évier. Le pire étant certains gins à 0%.
 
Néanmoins lorsque l’on voit certaines marque mondialement connues qui proposent une bière à 0%, on est en droit de se dire que ces gens ne mettraient pas en péril l’image de la marque juste pour satisfaire à une mode commerciale.
 
Voilà pourquoi j’ai voulu tester et faire la comparaison de cette bière dans sa version avec alcool face à la version sans alcool. En l’occurrence, il s’agit d’une bière japonaise : l’Asahi.
 
Bon, soyons clair, la bière que l’on trouve en France y compris dans les superettes japonaises de la rue Sainte Anne à Paris n’est pas importée du Japon. Il s’agit d’une bière qui est produite en Europe, en Italie pour être précis (dans le même esprit, une Kirin est produite en Allemagne).
 
Néanmoins nous avons tenu à tester ces deux versions. La première différence se situe dans la robe. La 0% est légèrement plus pâle que la bière d’origine qui arbore une belle robe ambrée, le nez très présent dans la classique s’avère très légèrement plus évanescent dans la version 0%.
 
Quant au goût, il faut reconnaître que la 0% effectue un sans-faute avec une bouche agréable et naturelle sans que l’on ressente le moindre goût de caramel. La classique offre simplement un peu plus d’amertume avec une mâche plus présente.
 
L’élaboration de cette Asahi dry 0.0% est identique à celle de la bière classique jusqu’à la fin  du procédé normal avant que la bière soit conservée dans une cuve de désalcoolisation. On conserve ici la sensation d’une bière normale avec les avantages de consommer un produit sans alcool. Idéal lorsque l’on doit conduire après une soirée ou un repas. A consommer sans modération.

 
Joël Chassaing-Cuvillier

Publié le 06/03/2024 à 01:00 | Lu 1031 fois





Dans la même rubrique
< >