Sommaire
Article publié le 26/10/2021 à 09:42 | Lu 1650 fois

Accueillir un nouvel animal : les choses à savoir avec l'I-CAD




La rentrée est dernière nous… C’est le moment de prendre le temps et de vérifier que tout est en ordre pour nos compagnons à quatre pattes. Actualisation des coordonnées, démarches et documents administratifs… Le point avec l’I-CAD, en charge du Fichier National d’Identification des animaux carnivores domestiques.


Accueillir un nouvel animal : les choses à savoir avec l'I-CAD
On le sait, les seniors sont des amoureux des animaux. D’ailleurs, une récente étude a confirmé le fait que de posséder un animal de compagnie permettait de réduire jusqu’à 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire en particulier chez les personnes vivant seules…
 
Oui mais voilà, avoir un chien ou un chat entraine quelques démarches et documents administratifs… Voici donc les choses à savoir.
 
1. Accueillir un nouvel animal : l’identification est obligatoire
Identifier son animal est obligatoire, pour tous les chiens âgés de 4 mois et plus et les chats de 6 mois et plus. L’identification de l’animal est la seule preuve que celui-ci vous appartient. Pour information, sachez qu’il y a 40% de chances en moins de retrouver un animal non identifié s’il fugue, se perd ou entre en fourrière.
 
Que l’animal soit acquis auprès d’un éleveur, adopté dans un refuge ou encore, qu’il soit donné par un voisin ou un proche, il doit obligatoirement être identifié avant toute cession et le nouvel acquéreur doit s’en assurer.
 
En effet, c’est à la personne qui cède l’animal de transmettre les documents d’identification, le certificat vétérinaire et une attestation de cession à l’acquéreur. Le professionnel ou le particulier qui vend ou donne l’animal doit aussi effectuer les démarches de « changement de détenteur » auprès du Fichier National I-CAD.
 
Lire aussi : chien et chat, que faire en cas d'entrée en maison de retraite

2. Actualiser ses coordonnées : une démarche rapide en quelques clics et le moyen le plus efficace pour retrouver son animal en cas de perte, de fugue
 
Tout savoir sur les bons réflexes en cas de déménagement
L’actualisation des coordonnées est une démarche simple, qui se fait en quelques clics :
- sur le site Internet I-CAD, dans l’espace détenteur, à l’aide du numéro d’identification de son animal et du mot de passe inscrits sur le document d’identification de celui-ci.
- sur l’application Filalapat
 
Il est impératif de mettre à jour les coordonnées dans le Fichier National I-CAD et particulièrement son adresse mail et son numéro de téléphone pour être contacté plus facilement et le plus rapidement possible en cas de perte, fugue ou entrée en fourrière.
 
A savoir : en cas d’absence temporaire, il faut déclarer ses nouvelles coordonnées, son adresse temporaire et la durée de son séjour auprès des services I-CAD, pour clarifier la situation et éviter les confusions.
 
C’est grâce aux coordonnées rattachées à son identification dans le Fichier National I-CAD que le propriétaire d’un animal perdu, en fugue ou entré en fourrière sera contacté si l’animal est retrouvé.
 
A savoir : à compter de la date d'entrée en fourrière de l’animal, son propriétaire dispose d’un délai de 8 jours ouvrés et francs pour le récupérer. Passé ce délai, l’animal sera considéré comme abandonné et entrera dans un parcours d'adoption. L’actualisation des coordonnées permet de s’assurer d’être contacté le plus rapidement possible en cas d’entrée en fourrière d’un animal.
 
Informations pratiques sur l’identification
Le site Internet de la société I-CAD rappelle les démarches et documents :
• Changement de détenteur
• Certificat de cession nécessaire pour prouver l’acquisition de l’animal
• Propriétaire / Détenteur, quelle différence ?
• Mettre à jour ses coordonnées
 
Acquérir un animal : les bons réflexes pour une possession responsable
La possession d’un animal implique des contraintes et des devoirs. La première étape d’une démarche responsable et protectrice est l’identification de l’animal :
• elle permet de prouver son existence, ses origines, d’attester des soins qu’il a reçus et des informations qui le concernent ;
• elle est une traçabilité indispensable en cas de cession, de perte ou de vol de l’animal : elle permet d’affirmer le lien entre l’animal et son maître.
 
L’identification contribue à la protection animale en permettant à bon nombre de détenteurs de mieux comprendre leur animal grâce aux conseils du vétérinaire.
 
En devenant propriétaire d’un animal, il faut s’assurer :
• Que l’animal est identifié
• Qu’il a un certificat sanitaire du vétérinaire
• Que la carte d’identification a bien été transmise au nouveau détenteur de l’animal
• Qu’un acte de cession / certificat d’acquisition ou d’adoption de l’animal est établi au nom du nouveau détenteur (cela prouve le changement de propriété de l’animal, la cession ou la vente)
• Que le cédant a bien effectué les démarches de changement de détenteur auprès du Fichier Nationale I-CAD.
 
Qui peut identifier un animal ?
La seule personne pouvant identifier un animal est un professionnel, vétérinaire et/ou tatoueur. L’identification est réalisée après un examen de santé complet de l’animal. Ce professionnel reconnu par l'état remplit le dossier d’identification dans le Fichier National I-CAD en détaillant les informations relatives à l’animal (nom, âge, caractéristiques, race…) ainsi que les coordonnées du propriétaire (nom du propriétaire / détenteur, coordonnées postales et téléphoniques).
 
Tatouage ou puce ?
C’est à vous de décider ! Seule la puce électronique, injectée de manière indolore sous la peau, est autorisée pour voyager à l’étranger. Elle est infalsifiable. Elle permet parfois de pouvoir utiliser des objets connectés, tels que des chatières ou des gamelles connectées, qui détectent la puce et s’activent en fonction du passage de l’animal. Le tatouage est visible mais il requiert une anesthésie générale de l’animal.





Dans la même rubrique
< >

Mardi 23 Novembre 2021 - 01:00 Marie Galiano : Super Mamie 2021