Sommaire
Article publié le 24/11/2020 à 09:08 | Lu 6293 fois

uHoo Air : le capteur connecté qui évalue les risque de transmissions virales dans l'air




Avec la crise de la Covid-19 et les confinements successifs imposés à la population, la qualité de l'air intérieur et son impact sur la santé sont aujourd'hui au centre de nombreuses études et discussions. Nous passons en effet plus de 90% de notre temps à l'intérieur de logements ou de bureaux dont l'air est plus pollué que celui respiré en extérieur, favorisant ainsi les maladies chroniques, les troubles cardiovasculaires et autres difficultés respiratoires, mais également les transmissions virales comme celles de la Covid-19.


Selon les chiffres de Santé Publique France publiés le 14 novembre 2020, 93% des personnes décédées du COVID-19 avaient plus de 60 ans. Un chiffre dramatiquement élevé qui nous rappelle que les seniors doivent porter une attention toute particulière à la qualité de l’air qu’ils respirent au quotidien.

Les autorités sanitaires ne cessent en effet de rappeler -à juste titre- que l'air de nos logements ou de nos bureaux doit être régulièrement renouvelé afin d'évacuer les polluants, particules fines et autres dioxydes que nous respirons en permanence et qui sont autant de vecteurs favorisant la concentration de la Covid dans l'air intérieur.

Une pollution qui a principalement pour origine la conjonction de l’isolation des bâtiments et de l’émission de polluants par le mobilier, les matériaux de rénovation et de décoration, ou encore les produits ménagers et cosmétiques.

Face à cette problématique de santé publique, les progrès technologiques réalisés dans le domaine des capteurs connectés permettent aujourd’hui de disposer d’indicateurs fiables de qualité de l’air intérieur en temps réel.

Ceux-ci mesurent en effet la température, l’humidité relative, le taux de dioxyde de carbone (CO2), la concentration de particules fines, de composés organiques volatils (COV), du dioxyde d’azote (NO2) et du monoxyde de carbone (CO).

Un capteur connecté sort cependant du lot en nous proposant également un indice viral, susceptible de nous alerter sur le risque de contamination à la Covid (et aux autres virus) auquel nous sommes potentiellement confronté : le capteur uHoo Air.

Comment le capteur uHoo Air permet d’identifier les situations à risque de transmission des virus ?

Les virus se transmettent facilement dans l’air ambiant. Cependant certaines conditions sont plus ou moins favorables à leur survie, à leur transport, à l’augmentation de la charge virale dans l’air et à l’augmentation de la sensibilité des organismes.
 
  • La température et l’humidité ambiante conditionnent la durée de vie des virus dans l’air
  • Les particules fines (PM2.5) constituent un moyen de transport pour les virus
  • Le dioxyde de carbone (CO2) est un bon indicateur du confinement d’une pièce et par conséquent de l’augmentation de la charge virale dans l’air
  • Le dioxyde d’azote (NO2) est très irritant pour les voies respiratoires et produit des conditions favorables aux pathologies respiratoires
 
Pour limiter les risques de transmission, il est ainsi recommandé d’avoir :
 
  1. Une température supérieure à 19°C
  2. Une humidité comprise entre 40 et 60%
  3. Un bon renouvellement de l’air intérieur
  4. Un taux de particules fines et de dioxyde d’azote le plus faible possible
 
A partir de la mesure de ces paramètres, le capteur uHoo évalue les risques de transmission des virus sur une échelle de 1 (risque faible) à 10 (risque très élevé). C’est à ce jour, le seul capteur connecté à proposer un indice viral. Vous trouverez plus d’information sur l’index viral en cliquant ici.

Agir au quotidien pour un air intérieur qui ne nuise pas à la santé !

Mesurer la qualité de l’air intérieur est donc essentiel pour agir et prévenir des effets de la pollution.

Grâce à sa technologie de pointe embarquée, le capteur connecté uHoo Air permet la quantification de tous les paramètres essentiels dans un seul instrument pour identifier les activités qui émettent les polluants et agir rapidement pour améliorer la situation.

En conclusion, prévenir la pollution de l’air intérieur permet de vous aider à diminuer efficacement les risques de transmission des virus et ce capteur connecté vous donne tous les éléments pour y parvenir.

Sources : geodes.santepubliquefrance.fr (14 novembre 2020) et Yootest