Sommaire
Article publié le 14/10/2021 à 11:09 | Lu 2243 fois

Wen Hui I am 60 : une chorégraphe et danseuse sexagénaire au Théâtre de la Ville




Le Théâtre de la ville à Paris accueille dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, la chorégraphe et danseuse chinoise de 60 ans, Wen Hui dans un spectacle sobrement intitulé Wen Hui, Im 60 (Wen Hui, j’ai 60 ans) où l’artiste fait revivre le cinéma chinois féminin progressiste des années 60.


Wen Hui I am 60 : une chorégraphe et danseuse sexagénaire au Théâtre de la Ville
Wen Hui est née en 1960. Elle a étudié la danse traditionnelle chinoise au Conservatoire du Yunnan, puis au département de chorégraphie de l’Académie de danse de Pékin. Avant de poursuivre sa formation à New York notamment au sein de la compagnie de Pina Bausch en 1995.
 
Soixante ans (l’âge de la chorégraphe), c’est l’âge d’une renaissance dans la philosophie chinoise. De cette charnière, elle tire une réflexion sur les traces laissées par le mouvement Femme Nouvelle.
 
« Fruit d’une consciencieuse collecte et d’un riche processus d’écriture avec Zhen Zhang, chercheuse spécialiste des débuts du cinéma chinois, puis avec des interprètes féminines de différentes générations, I am 60 transforme la puissance de la réalité en énergie au plateau » précisent les organisateurs de ce spectacle de danse.
 
À l’appui de films qui témoignent de la rudesse des inégalités sociales et de l’engagement combattif qui étaient partagés par les femmes des années 1930, Wen Hui invite ces « corps documentaires », ceux de ses danseuses ainsi que son propre corps, à livrer leurs expériences respectives.
 
Dans ce puzzle en 3D, entre corps dansants, archives, projections vidéo, récits et création musicale, Wen Hui fait revivre le cinéma féminin chinois progressiste des années 1930 pour imaginer un dialogue entre ses protagonistes et des militantes féministes d’aujourd’hui.
 
A la charnière entre danse, théâtre et vidéo, les spectacles de la compagnie LivingDance Studio explorent la réalité du monde d’aujourd’hui, notamment dans son rapport au passé – un passé qui laisse des traces et produit du discours.