Sommaire
Article publié le 30/05/2022 à 02:57 | Lu 1569 fois

Vols long-courriers et douleurs posturales : les comprendre pour mieux les soulager




Afin de ne pas gâcher le plaisir d’un beau (et long) voyage tant attendu -la plupart des pays sont ont réouvert leurs frontières- voici quelques conseils et astuces pour améliorer votre bien-être postural installé dans un siège « economy » pas toujours très confortable après quelques heures de vol. Le point avec Véronique Mignano, kinésithérapeute, qui a imaginé le gilet Cosifly* ayant pour but de soulager les problèmes récurrents de lombalgies et de raideurs de la nuque.


Mal de dos, mal du siècle ? Que celui qui n’a jamais eu de douleurs dorsales durant un vol long-courrier lève la main ! Car rester assis pendant des heures dans un siège plus ou moins étroit et relativement inconfortable peut vite devenir une véritable torture.
 
L’avion a décollé depuis quelques minutes et vous commencez déjà à gesticuler sur votre siège, à chercher la position « idéale », à essayer de régler la hauteur de l’appui-tête… Bref, à tenter de trouver le moyen d’améliorer votre assise en vue des longues heures qui vous séparent de votre destination de rêve ?
 
Lorsque vous inclinez le dossier, vous vous sentez un peu mieux mais au niveau de vos jambes, une pression derrière les genoux commence à se faire sentir. Au bout de quelques heures, le bas de votre dos commence à s’ankyloser, vos muscles dorsaux se contractent et au moment de vous assoupir, votre nuque tiraille à force de tomber sur les côtés ou en avant.
 
Quant à vos jambes, elles s’engourdissent et vos pieds se mettent à gonfler ! Mais pourquoi tant d’inconfort alors qu’on est simplement assis ?
 
Selon les kinésithérapeutes, la position assise est la plus redoutable pour le dos du fait de la forte pression discale qui entraine des micro-contractions de plusieurs muscles. En effet, lorsque vous êtes assis, que vous ayez un dos plat ou une inversion de courbure, votre colonne vertébrale risque de former un arc arrondi, du fait de pencher vos épaules en avant et donc de vous voûter. Dans cette position, vous n’êtes plus calé dans votre dossier, contraignant ainsi tout votre dos.
 
Cette mauvaise position peut entraîner un bâillement discal et provoquer des souffrances au moment du changement de position, lorsque vous allez vous lever. Les conséquences peuvent être multiples : raideur lombaire, blocage, lumbago, sciatalgie, cruralgie…
 
Au niveau des cervicales, le simple fait d’avoir la tête baissée pour lire, regarder votre tablette ou travailler sur votre ordinateur crée une tension, la posture devient alors fatigante, voire insupportable, sans oublier les effets de la mauvaise circulation sanguine au niveau des jambes -de l’importance de porter des chaussettes de contention.
 
Pour oublier tout inconfort durant vos voyages en avion, le simple mot d’ordre est de bouger ! Que ce soit en amont de votre vol ou durant celui-ci. Levez-vous régulièrement, faites les 100 pas le long des rangées pour vous dégourdir les jambes, effectuez quelques exercices de mobilité et étirez-vous le plus souvent possible.
 
En complément de ces exercices physiques, sachez qu’il existe également des accessoires de voyage (au minimum un coussin gonflable autour du cou) qui vous aideront à réaligner votre posture, pour le plus grand bien de votre dos et de vos cervicales.
 
*Cosifly propose un concept innovant destiné au confort en position assise ou semi-couchée : une veste composée d'éléments de soutien au niveau du dos protégeant les cervicales et les lombaires.





AD



ARTICLES LES +