Vive l'âge : un court-métrage pour changer de regard sur les ainés et leur place dans la société

Fin novembre, Espace & Vie, groupe de résidences services seniors, a dévoilé en avant-première, un court-métrage tourné l’été dernier avec des ainés de la résidence de Carnac dans le Morbihan. Pendant une semaine, les résidents ont été les acteurs principaux du film « Vive l’âge ». Pas de maquilleuse, grosses caméras ou de textes préparés, mais des moments de vie pour un court-métrage authentique à la frontière entre le film et le documentaire.





Même si le cinéma met de plus en plus en avant les seniors et les personnes âgées, la vie quotidienne des personnes âgées reste encore peu présente dans les documentaires (même si les « choses » changent petit à petit).
 
Dans cet esprit le groupe de résidences seniors Espace & Vie a souhaité présenté une « œuvre authentique » en capturant « des instants de vie qui montrent le quotidien des seniors ». Comme le souligne d’ailleurs Quentin Ménard, acteur et réalisateur de ce court-métrage : « en passant du temps avec des personnes âgées, on comprend, on évolue, on grandit et on ne vieillit pas pour autant ».
 
Pour parvenir à ce résultat, l’équipe de tournage de ce docu-fiction a passé l’ensemble de la semaine dans la résidence. Logée sur place, elle a été « en immersion totale ». Un temps partagé visant à renforcer « l’humanité de l’aventure ».
 
Les résidents ont joué leurs propres rôles, et se sont montrés concentrés, en suivant les conseils des professionnels, avec une spontanéité assez bluffante. Laurent et Quentin ont su faire oublier les caméras pour retrouver le naturel du quotidien.
 
« J’ai chanté, été à la plage et dit des bêtises… Je suis vraiment contente de l’expérience », s’exclame en riant Maryse Nabat, résidente. Tout comme Maryse, une vingtaine de résidents se sont prêtés au jeu du tournage d’un film.
 
A travers ce film, et plus encore à travers le making of de ce court-métrage, la volonté de ce groupe était de « montrer la vie en résidence seniors, telle qu’elle est, sans dissimuler les petits tracas du quotidien ou les moments où le temps semble se suspendre ».
 
La réflexion sur l’habitat des seniors est un enjeu sociétal avec le vieillissement de la population. Désormais le choix de résidence d’une personne âgée ne se résume plus au domicile historique ou à l’entrée en maison de retraite.
 
En effet, on le sait, les Français dans leur très grande majorité veulent vieillir chez eux, à domicile. Malgré une forte mobilisation institutionnelle et gouvernementale en faveur du « bien-vieillir » à domicile, le logement peut s’avérer inadapté et contribuer ainsi, in fine, à l’isolement de la personne âgée.
 
D’où l’importance de « penser d’autres formes d’habitats intermédiaires ». Ce qui explique en grande partie le succès grandissant des résidences services seniors !

Au-delà d’apporter une solution d’habitat sécurisé et adapté au vieillissement, ces structures participent à la continuité du parcours de vie de la personne âgée en optimisant d’une part le maintien à domicile et en permettant d’autre part d’éviter des situations d’isolement.



Article publié le 24/01/2023 à 03:58 | Lu 6410 fois




Twitter
Facebook