Sommaire
Article publié le 18/12/2020 à 01:00 | Lu 2007 fois

Villes Amies des Ainés : Design for All, l'un des 8 lauréats 2020




Alors que la remise des prix s'est déroulée le 1er décembre dernier à l'occasion des 8èmes Rencontres du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (édition 100% digitale), voici la présentation de l’un des huit lauréats de 2020 : Design for All, un outil de confort imaginé pour faciliter la vie des anciens.


Ce projet présente une innovation d’usage au croisement de la mobilité, de la santé et de la culture. Il s’ancre sur la construction d’un outil de confort à la mobilité de tous : un déambulateur à roues disponible au sein d’établissements culturels partenaires.
 
Cet outil se veut une réponse à l’absence de solutions inclusives pour l’accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP). Ce projet est aussi une réponse quant au comportement de refus des seniors face aux solutions actuelles d’aide à la mobilité et au besoin de confort de tous.
 
L’idée est née du démographique marqué par le vieillissement de la population et l’augmentation de la part des personnes de plus de 60 ans dans la population et à un refus d’usage du déambulateur qui amène les personnes âgées à adopter une stratégie de contournement et à se mettre en danger ou à s’isoler.
 
En vue de préparer le projet, une étude de marché sur les aides à la mobilité et les outils d’accessibilité et une étude de marché commercial ont été menées. Trois partenariats commerciaux avec Accor, Senioriales et Tous Ergo ont permis de rendre possible le projet.
 
En octobre 2018, la société E-Hé a été créée pour porter ce projet et de 2019 à 2020, le projet a été conçu avant d’être expérimenté dans quatre établissements en novembre 2019. La normalisation du produit est prévue en début 2021 grâce à l'appui d'un laboratoire extérieur.
 
L’analyse des résultats d'une enquête menée auprès de 83 personnes (utilisateurs, visiteurs, chargés d’accueil) témoigne d’une utilisation inclusive de l’outil de confort à la mobilité (13% des utilisateurs ont moins de 18 ans, 6,5% ont entre 18 et 25 ans, 29% ont entre 25 et 45 ans, 16% ont entre 45 et 60 ans, 35,5% ont plus de 60%) mais surtout, d’un impact majeur sur le confort apporté par l’outil durant la visite pour 100% des utilisateurs.
 
L’enquête témoigne aussi d’un allongement du temps de la visite pour 80% des visiteurs et du rôle sécurisant de l’outil pour 60% des utilisateurs de plus de 60 ans. Une expertise médicale par Innov Pôle Santé (CHU de Toulouse) est programmée pour septembre 2020.
 
L’Étape (le CCAS de Lattes) a participé à l’animation et au design avec experts usagers et professionnels. Le Halle de la Machine, la médiathèque José Cabanis, le couvent des Jacobins, la Cité de l’Espace ont expérimenté et participé à la sensibilisation des visiteurs autour de la mise à disposition de l’outil de confort à la mobilité de tous.

La société E-hé a cofondé et coordonné le projet. La mairie de Toulouse a co-porté le projet, facilité sa mise en œuvre et son expérimentation. Le coût total de l’action, qui s’élève à 115 000 euros.
 
Le projet encourage la participation à la vie sociale à tous les niveaux, depuis la conception jusqu’à la mise à disposition du produit dans les ERP. La conception a permis de valoriser et mettre en avant l’expertise des personnes âgées. Le projet vise à soutenir la mobilité, l’accès à la culture, le lien social des personnes âgées, et l’accessibilité aux ERP du territoire.
 
L’outil de confort à la mobilité de tous développé est un outil intergénérationnel, qui accompagne aussi la mobilité en famille. L’ambition qui réunit autour de ce projet est celle d’une volonté de changement de regard, de construction de l’acceptabilité par tous pour lutter contre la stigmatisation et l’âgisme.
 
La mise à disposition gratuite du produit, comme outil d’accessibilité dans les ERP, répond aux recommandations de l’OMS en ce qui concerne l’accessibilité des technologies d’assistance. Pour pérenniser le projet, il est prévu d’intégrer la solution au sein d’établissements recevant du public de
la Ville de Toulouse et d’accompagner un soutien plus large de l’autonomie vers les transports et l’hébergement en développant de nouvelles solutions.