Sommaire
Article publié le 19/11/2021 à 01:00 | Lu 1759 fois

Ville de Paris : bilan de son action envers les ainés et ses projets d'ici 2026




Alors que la mairie de Paris se voit confrontée à de nombreuses critiques, Véronique Levieux, adjointe au maire de Paris en charge des seniors et des solidarités entre les générations vient de dévoiler devant le Conseil de Paris, le bilan du schéma « Seniors à Paris » 2017-2021, ainsi que les modalités d'élaboration du futur schéma 2022-2026.


Face à la diversité des situations que connaissent les personnes âgées à Paris, la mairie propose depuis quelques années déjà, « de schémas directeurs favorisant l'adaptation de la ville à l'avancée en âge afin de permettre à chacun de trouver un cadre adapté et d'être accompagné dans son parcours de vie » indique le communiqué
 
Dans cet esprit, trois axes ont structuré ce schéma « Seniors à Paris » 2017-2021 : mieux communiquer auprès des ainés afin d'accroitre l'accès à l'information ; faire de Paris une ville inclusive dans laquelle les seniors sont de véritables acteurs du développement ; et enfin, prévenir et accompagner les fragilités (perte d'autonomie, situations d'isolement ou de précarité financière).
 
Bien évidemment, ce bilan se veut positif avec : le financement d'aides dédiées au maintien à domicile à hauteur de 120 millions d'euros par an ; le financement d'aides dédiées à l'accessibilité financière des établissements d'hébergement et à la prise en charge de la dépendance à hauteur de 130 millions d'euros par an ; la création de 615 places d'EHPAD depuis 2017 et la réhabilitation de plusieurs établissements du CAS ; le développement de plusieurs projets intergénérationnels associant crèches, écoles et EHPAD ; la création de six Maisons des Ainés et des Aidants ; la création de la première colocation pour seniors LGBT+ (thématique récurrente pour la mairie) ; le développement et la diversification des activités des 65 clubs seniors du CASVP ; ou encore la gratuité du Pass Paris Seniors pour 115 000 Parisiens.
 
Par ailleurs, suite à la pandémie, la ville a adapté des dispositifs à destination des ainés, mettant en place un accompagnement des structures médico-sociales ; l'organisation de campagne de tests et vaccinations dans les EHPAD auprès des personnels et résidents ; la facilitation du dépistage et de la vaccination des personnels des Service d'aide et d'accompagnement à domicile (S.A.A.D.) ; ou encore, le versement d'un soutien financier à hauteur de 10 millions d'euros aux maisons de retraite.
 
En complément des centres de vaccination ouverts, plusieurs actions « d'amener vers » et « d'aller vers » ont également été mises en place pour assurer la vaccination des personnes âgées, en lien avec les acteurs sociaux et médicaux du territoire.
 
Aujourd'hui, Paris prépare l’élaboration de son prochain schéma seniors, qui couvrira cette fois-ci, la période 2022-2026. A ce titre, une concertation institutionnelle sera lancée en décembre 2021 : plusieurs groupes de réflexion vont plancher sur l'adaptation de l'habitat aux enjeux du vieillissement (nombreux sont les ainés à vivre dans des logements sociaux) ; à la lutte contre le non recours au droit ; à la lutte contre l'isolement des seniors et des aidants ; au développement des projets intergénérationnels ; à l'opportunité que représentent les JO2024 pour le sport santé ; à la prévention en santé mentale chez les seniors. Quid de leur sécurité dans les rues de Paris de plus en plus dangereuses pour les anciens ?
 
En parallèle, une concertation citoyenne sera lancée en janvier 2022 avec 90 Parisiens de plus de 60 ans afin de mettre en avant les problématiques de leur quotidien.





Dans la même rubrique
< >