Sommaire
Article publié le 23/10/2018 à 08:41 | Lu 1626 fois

Vieux debout : une manière originale de réclamer une ministère des Personnes âgées

Le collectif Vieux debout a nommé le 22 octobre dernier à Rouen, Madeleine Lucchini, 93 ans, nouvelle ministre des Personnes âgées. Il s’agit bien évidemment d’une parodie, mais qui réclame très sérieusement par ailleurs, plus de moyens pour nos EHPAD français qui en ont bien besoin.


Cette action ne manque pas de piquant et d’humour. Mais le fond du problème est en revanche lui, très sérieux. En effet, le collectif Vieux debout (en référence aux actions Nuit debout) regroupe des personnes âgées, leurs proches et des professionnels travaillant auprès d’eux.
 
Ce mouvement est né de la baisse des moyens dans les EHPAD et des difficultés majeures des services d’aide à domicile. Son but ? Promouvoir la dignité de nos anciens jusqu’au bout...
 
C’est justement dans cet esprit que lundi dernier, le 22 octobre 2018, le collectif a symboliquement nommée Madeleine Lucchini, 93 ans, comme « ministre déléguée aux Personnes âgées ». Une cérémonie « officielle » a même été organisée pour l’occasion.
 
Cette action ironique dénonce clairement le manque de moyens des Ehpad et plus largement le manque de considération dont souffrent les personnes âgées dans la France d’aujourd’hui. Cela fait d’ailleurs plusieurs gouvernements qu’il n’y a plus de ministère en charge des anciens. Ces problématiques étant gérées plus largement par la Santé ou les Affaires sociales.
 
« L’AD-PA (association des directeurs au service des personnes âgées) soutient cette proposition (ndlr : la création d’un ministre des Personnes âgées) qui pourrait être l’une des issues possibles de la consultation citoyenne ».






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 01:00 DomusVi : un chef étoile "entre" en résidence !