Sommaire
Article publié le 22/08/2019 à 07:18 | Lu 2793 fois

Une journée pour se souvenir et faire avancer la recherche par Denis Duverne de la FRM

Mon enfance, des évènements clés de ma vie ou de l’Histoire avec un grand H… Oui, j’ai la chance de pouvoir dire « Je me souviens ». Mais je n’oublie pas que d’ici 2040, 2,1 millions de personnes de plus de 65 ans devraient être touchées par la maladie d’Alzheimer ; et que l’on peut tous, un jour, perdre un peu de notre mémoire, un pan de notre histoire.


Une journée pour se souvenir et faire avancer la recherche par Denis Duverne de la FRM
Face à un nombre croissant de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et à l’absence de traitement curatif, la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est plus que jamais mobilisée pour relever un défi majeur : faire progresser la recherche et trouver des solutions thérapeutiques pour la maladie d’Alzheimer et plus largement pour les maladies neurodégénératives.
 
La FRM finance ainsi chaque année une trentaine de projets de recherche dans ce domaine et est le plus important financeur caritatif de la recherche biomédicale française dans son ensemble. Bénévoles, salariés, chercheurs… tous sont engagés et portés par la volonté d’agir pour faire progresser la recherche.
 
Et pour avancer, la recherche a en continu besoin de dons. C’est pourquoi, nous lançons le 9 septembre 2019 la 2e édition de la campagne de mobilisation massive sur le thème du souvenir, avec un point d’orgue le 21 septembre, pendant la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer.
 
Durant cette journée, les plus grandes chaines de télévision rediffuseront symboliquement un souvenir télévisuel inscrit dans la mémoire des téléspectateurs (leur jingle publicitaire historique) et qui nous parle à tous.
 
En évoquant ainsi des souvenirs partagés par tous les Français, nous avons atteint lors de la première édition de cette campagne en 2018 un record de mobilisation avec un engagement inédit des plus grandes chaînes de télévision françaises, mais également du grand public et de nombreux ambassadeurs.
 
Je tiens à remercier personnellement Gilles Pélisson pour le groupe TF1, Delphine Ernotte pour le groupe France Télévisions, Nicolas de Tavernost pour le groupe M6, Maxime Saada pour le groupe Canal+, sans qui rien n’aurait été possible. Chaines de télévision, mais aussi tous les autres acteurs médias et hors médias, ambassadeurs, grand public, chercheurs… continuons tous sans relâche à faire avancer la recherche contre la maladie d’Alzheimer.
 
Votre participation sera déterminante pour faire de la 2e édition de cette campagne un nouveau succès.
 
Denis Duverne
Président du Conseil de surveillance de la FMR