Sommaire
Article publié le 24/03/2021 à 08:56 | Lu 3358 fois

Une étude examine les bienfaits des amandes sur les rides chez les femmes ménopausées




Une réduction de la sévérité des rides et une amélioration de l’uniformité du teint auraient été constatées chez des femmes ménopausées dont la peau est sensible au soleil et qui mangent des amandes quotidiennement Cette étude a été menée par des chercheurs de l'Université de Californie.


Cela fait déjà quelques années que les nutritionnistes prêtent aux amandes de nombreuses qualités et des propriétés santé intéressantes. Voici donc la dernière étude en date. Comme souvent elle nous vient des USA.
 
Pour arriver à cette conclusion, 49 femmes ménopausées, en bonne santé et présentant une
peau caractérisée par une grande facilité à prendre des coups de soleil sans bronzer ont pris part à un essai clinique d’une durée de 6 mois.
 
Les participantes ont été réparties dans deux groupes d’étude. Dans le groupe d’intervention, elles
étaient appelées à manger des amandes à titre de collation, à hauteur de 20% de leur apport
calorique quotidien total, soit 340 calories par jour en moyenne c’est-à-dire environ 2 portions de
30 grammes.
 
Dans le groupe témoin, les participantes consommaient une collation représentant également 20% de leurs apports caloriques journaliers mais sous la forme d’une barre aux figues, d’une barre de céréales ou de bretzels.
 
En dehors de ces collations, les participantes n’ont rien changé leurs habitudes alimentaires quotidiennes et ne mangeaient aucun autre aliment à base de fruits à coques.
 
Suite à des évaluations cutanées effectuées auprès des participantes à différents moments grâce à l’imagerie faciale haute définition, « la consommation quotidienne d'amandes semble se révéler efficace pour améliorer l'apparence des rides et l’uniformité teint chez les femmes ménopausées présentant une peau de type I ou II » explique le Dr Raja Sivamani, dermatologue et chercheur principal dans le cadre de cette étude, rattaché à l'Université de Californie à Davis.
 
La beauté d’une peau ne se doit pas qu’à des soins externes et à un contexte environnemental favorable (absence de tabagisme – modération de l’exposition au soleil); elle est aussi liée à la qualité des apports nutritionnels entre autres dans le domaine des vitamines (essentiellement vitamines du
groupe B, vitamine E, vitamine A), des oligo-éléments (zinc, sélénium) et des lipides insaturés.
 
Or, les amandes sont riches de tout cela ; en effet une belle poignée de 23 amandes (30g) couvrent 60% des besoins quotidiens en vitamine E (vitamine très anti-oxydante) mais apporte également des
Oméga-9 (lipides mono-insaturés), des vitamines du groupe B, du magnésium, potassium, zinc et des polyphénols antioxydants.
 
« Ce n’est donc pas étonnant de constater un lien entre leur consommation régulière et suffisante et une optimisation du teint (intensité pigmentaire) et une diminution des rides chez ces femmes ménopausées » estime Dr. Laurence Plumey, médecin nutritionniste.
 
Les limites de l'étude : considérant que l’étude était limitée à 24 semaines, les résultats ne
fournissent pas un aperçu sur une durée plus longue des effets de la consommation d'amandes.
L’ensemble des participantes étaient des femmes ménopausées avec des types de peau
Fitzpatrick I et II sensibles au soleil, de sorte que les résultats ne peuvent pas être généralisés à
d’autres types de peau, à des personnes plus jeunes, ou à des hommes. Des recherches complémentaires devront être conduites sur des populations plus jeunes et ayant une peau de type Fitzpatrick plus élevé.