Sommaire
Article publié le 23/07/2021 à 11:11 | Lu 2206 fois

Tout savoir avant de placer son argent

Placer son argent : tout savoir avant de se lancer !




En 2021, plus personne n’a envie de laisser ses euros se reposer sur ses livrets d’épargne. Réaliser un grand projet, un vieux rêve, ou simplement fructifier son argent, bref, il y a de nombreuses raisons à placer son argent. Le plus important, c’est bien-sûr la démarche, ainsi que la connaissance des options qui se présentent en termes d’investissement sur le court, le moyen et le long terme. Quels sont les préalables à observer avant d’investir son argent ? Comment agir ? Voici vos réponses !


Copyright Istock photo
Placer son argent : par où commencer ?
Certaines plateformes telles que hellomonnaie.fr sont très bien indiquées pour orienter efficacement en termes de placement d’argent. À cet effet, elles recommandent par exemple de toujours se fixer des objectifs. Ensuite, il y a la question de l’épargne de précaution, ainsi que les différentes options pour placer son argent.
 
Se fixer des objectifs
Avant de se lancer, il faut toujours se poser les bonnes questions. Ces questions doivent ensuite permettre de se fixer un objectif clair. Pourquoi voulez-vous placer votre argent ? Que recherchez-vous à travers ce placement ? Ces questions vous permettront par exemple d’avoir une idée de ce que peut être la durée du placement à envisager.
 
Si vous avez 25 ans et que vous souhaitez épargner pour préparer votre retraite, la durée de placement ne sera pas la même que pour celle d’une personne de 40 ans. Mais si l’objectif est le même, le montant du placement devra alors varier. Bref, placer son argent requiert méthode et préparation.
 
Se constituer une épargne de précaution
L’épargne de précaution est essentielle en ce que tout placement comporte une part de risques. Elle permet de faire face aux imprévus ou aux aléas sans pour autant toucher à l’épargne à investir.
 
En cas de perte d’emploi, de prise en charge médicale urgente d’un proche, d’accident, …, Vous devez être en mesure de répondre efficacement. En outre, il faut savoir qu’en termes de placement d’argent, les investissements sur le long terme sont ceux qui apportent sécurité et bon rendement.
 
L’épargne de précaution permet à celui qui souhaite placer son argent de ne pas avoir à récupérer tout ou partie de l’argent investi pour des besoins primaires ou urgents. Le cas contraire, l’investissement deviendrait alors inutile, avec de plus grands risques de perte.
 
Se faire accompagner
La question de l’accompagnement est également primordiale. Si certaines données techniques liées à tel ou tel investissement vous paraissent étrangères ou difficiles à cerner, il est préférable de vous faire accompagner d’un cabinet spécialisé en conseil financier et/ou gestion de patrimoine.

Faites cependant attention à ce que ce dernier ne vous oriente pas uniquement vers les produits financiers qui lui apportent beaucoup plus de marge.
 
Placer son argent, c’est aussi avoir le sens de la recherche et du risque. Lorsque ces détails sont réunis, vous pouvez passer à l’étape suivante.
 
Placer son argent : l’étape suivante !
Il est important d’observer le paysage des investissements et des placements afin d’analyser dans les moindres détails les options les plus intéressantes qui se présentent. Avec l’explosion des sources de financement il faut aussi rechercher les placements originaux défiscalisés.
 
Analyser les différentes options
Il y a de nombreuses possibilités de placement d’argent :
• les actions et obligations : quoi de plus facile que de placer son argent sur les marchés financiers ! Bien évidemment, il faut trouver les bons moyens de placement. À cet effet, le plan d’épargne en actions (PEA) permet aux individus d’investir sur les marchés boursiers via les banques ou les PME, avec à la clé une exonération fiscale sur le moyen terme. Les risques étant inhérents à tout placement, si vous voulez les réduire, d’autres options sont possibles ;
 
• l’assurance-vie : c’est probablement l’un des modes de placement à long terme les plus intéressants, à côté du PEA. Et votre capital est toujours garanti !
 
• l’investissement locatif : les dispositifs permettant de placer son argent en investissement locatif, tels que la loi Pinel sont particulièrement orientés vers la promotion desdits investissements dans des zones clés. Et il y a en bonus, des réductions fiscales assez intéressantes pour booster votre rendement en tant qu’investisseur ;

• les sociétés civiles de placement immobilier : investir dans les SCPI vous permet de devenir un acteur important du milieu des investissements immobiliers. À ce titre, vous récupérez des dividendes intéressants, et profitez par la même occasion de nombreuses réductions fiscales.
 
En dehors des solutions précédemment citées, il y a l’investissement socialement responsable (ISR) qui ouvert pour toute personne souhaitant placer son argent dans des projets éthiques, à visée environnementale. Dans tous les cas, ne manquez pas de viser des investissements défiscalisés.
 
Rechercher les placements originaux et les diversifier !
Il est important de diversifier votre portefeuille d’investissement. Aujourd’hui, il est possible de placer de l’argent dans les technologies nouvelles ou dans des produits révolutionnaires. Saisir ces bonnes occasions pour placer son argent peut s’avérer très utile sur le long terme.