Sommaire
Senior Actu

Article publié le 08/06/2018 à 01:00 | Lu 880 fois

Tous en Tandem : des étudiants au service des ainés

La toute jeune société Tous en Tandem fondée par Alexandre de Saivre s’est donnée pur ambition de développer le premier réseau d’étudiants -18/26 ans- au service des aînés pour réaliser des animations culturelles en établissements pour personnes âgées (en maisons de retraite, EHPAD, résidences seniors, résidences services) ou dans les espaces seniors des communes. Les ainés doivent être autonomes et ne pas présenter de troubles neurodégénératifs sévères et les étudiants peuvent se générer un petit revenu.


Tous en Tandem : des étudiants au service des ainés
Après douze ans de marketing en grande consommation, Alexandra de Saivre, souhaitait s’orienter vers un projet encore plus humain, porteur de davantage de sens : « Grâce à Tous en Tandem, ma volonté est de rapprocher les générations entre elles et de créer du lien autour d’animations aussi enrichissantes que divertissantes (…) Si chaque étudiant adoptait un senior et réciproquement, les générations seraient plus complices et la société s’en porterait mieux ! ».
 
Dans la pratique, il s’agit de proposer des séances d’animations régulières, d’1h30, réalisées par des étudiants rémunérés et au préalable formés. L’objectif est de dynamiser la vie sociale des aînés et ainsi de maintenir les liens sociaux.  En s’appuyant sur les contenus proposés par l’entreprise, le Tandémien stimule intellectuellement les ainés autonomes, contribue à prévenir les déficiences sensorielles et favorise la bientraitance au sein des établissements pour personnes âgées.
 
Autour de sujets variés (les beaux-arts, les inventions, les voyages…), les activités proposées visent à pallier le sentiment d’isolement et favoriser la cohésion et la convivialité entre les différents participants. Chacune des animations aiguise d’ailleurs leur curiosité et leur attention, réveille leurs souvenirs, booste leur mémoire et allie dialogue, lecture, écoute et agilité intellectuelle.
 
Dans la pratique la société se charge de trouver une « Tandémienne » ou un « Tandémien » (qui doit être autoentrepreneur et s’engager pour une durée de deux ou trois mois minimum) bienveillant, fiable, proche de l’établissement et disponible, le forme pour réaliser des animations pertinentes et fédérer les résidents entre eux. L’entreprise s’occupe ensuite de l’intégralité des formalités administratives, de la mise en place de l’animation, de sa gestion et du suivi de la satisfaction des seniors comme celle des étudiants.