Sommaire
Article publié le 28/04/2014 à 09:55 | Lu 677 fois

Snapzheimer : une campagne pour sensibiliser les jeunes à la maladie d’Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer a présenté il y a dix jours, « Snapzheimer », une campagne de communication originale qui visait à sensibiliser les jeunes générations à la maladie d’Alzheimer. Parce que malheureusement, un jour ou l’autre, ils seront eux aussi confrontés à cette pathologie neurodégénérative.


« Des souvenirs qui s’effacent en 10 secondes c’est drôle…  Sauf quand ça devient votre réalité » !
 
Pour cette campagne d’un genre nouveau, les concepteurs se sont appropriés Snapchat, un outil de partage éphémère de photos (disponible principalement sur les smartphones et les tablettes).
 
L’idée ? Faire vivre symboliquement aux plus jeunes l’expérience de la maladie d’Alzheimer... De fait, grâce à cette « appli » (Snapchat d’où le nom Snapzheimer), cette campagne s’est invitée dans le quotidien de ces adolescents en détournant l’expérience d’un de leur média préféré afin de les sensibiliser à la réalité de cette maladie neurodégénérative. Une seule fois et pas plus…
 
La Fondation Médéric Alzheimer a lancé cette campagne le 17 avril 2014. Ce jour-là, près d’un million d’utilisateurs Snapchat ont reçu un Snapchat d’un genre particulier... Des photos de la campagne se sont affichées puis effacées au bout de 10 secondes pour laisser place à un message de sensibilisation. Un lien redirigeait ensuite vers le site snapzheimer.org.
 
Comme le rappelle la Fondation, « en détournant Snapchat, la campagne cherche à toucher les jeunes mais surtout à les rendre proactifs et les amener à montrer ces clichés à leur entourage. L’opération se veut donc transgénérationnelle. Elle interpelle la jeunesse en utilisant ses outils, et intéresse les familles en intriguant par la technologie ».