Sommaire
Article publié le 02/09/2019 à 01:00 | Lu 722 fois

Salon Zen : l'ASMR à l'honneur

A l’occasion de Salon Zen, le salon dédié à l’épanouissement personnel et l’art de vivre qui se tiendra à Paris du 26 au 30 septembre prochain pour sa 32ème édition, revenons plus en détail sur l’ASMR, (Autonomous sensory meridian response), une technique de plus en plus en vogue. A l’espace Champeret dans le 17ème le 28 septembre.


Présent principalement sur internet, l’ASMR fait un carton ! Il n’y a qu’à vérifier le nombre de vues et les commentaires laissés après chaque post de vidéos de relaxation proposées par des youtubeurs qui en ont fait leur spécialité.
 
Cette pratique décrit la sensation agréable ressentie (picotements, frissons) suite à un stimulus auditif. Voix douces chuchotant des paroles apaisantes, bruits agréables appelés « triggers » (soit déclencheurs en français) réalisés par tapotage, frottage, glissement, etc., l’ASMR procure un état de relaxation approfondi, proche de l’hypnose et vise à aider les personnes à s’apaiser et à s’endormir.
 
Cette technique relaxante, qui peut se rapprocher des effets liés à une activité sportive intense ou à la méditation en pleine conscience, agit notamment sur l’hypophyse en produisant de la sérotonine (sentiment de bonheur et sommeil), de l’ocytocine (relaxation et sensibilité des récepteurs d’endorphine) et de l’endorphine (sensation d’euphorie et picotement).
 
Les différents réseaux du cerveau (vision, toucher, ouïe, concentration…) s’activent également, aboutissant à un brouillage des sens similaire à la synesthésie.
 
Parmi les études qui se sont penchées sur ce phénomène, celle menée par les chercheurs Emma Barratt et Nick Davis de l’Université de Swansea (2015) révèle que 90% des répondants regardent des vidéos d’ASMR pour se relaxer, 82% pour s’endormir et 70% pour diminuer leur stress.
 
Une autre étude scientifique (Plos One, juin 2018) a montré que, pour les personnes qui y sont sensibles, l’ASMR permettait de ralentir les battements du cœur et d’augmenter la conductance de la peau, se traduisant par une réponse du système nerveux. Les répondants sont d’ailleurs 28% à regarder des vidéos plusieurs fois par semaine et 23% presque chaque jour.
 
Le samedi 28 septembre, de 17h à 19h, au sein de son nouvel Espace Emotions, le Salon Zen accueillera trois spécialistes de l’ASMR.





Dans la même rubrique :
< >