Sommaire
Article publié le 07/10/2021 à 10:54 | Lu 3380 fois

RoadSh'os : tournée de l'ostéoporose et grande campagne de sensibilisation aux conséquences




A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Ostéoporose qui aura lieu le 20 octobre 2021, l’Association Française de lutte Antirhumatismale (AFLAR), en collaboration avec le laboratoire Amgen, organise une grande campagne de sensibilisation à l’ostéoporose ; pour lutter contre cette pathologie silencieuse des os qui peut avoir des conséquences majeures en termes d’espérance et de qualité de vie.


A cette occasion, un bus itinérant sillonnera la France jusqu’au 20 octobre prochain, s’arrêtant dans trois grandes villes, avec un lancement à Paris (depuis hier) puis Lille et Marseille. Dans chaque ville sont prévus des ateliers de prévention ludiques, des échanges et conseils avec des experts sur la prise en charge de l’ostéoporose.
 
Les visiteurs seront d’abord accueillis en extérieur avec une sensibilisation sur l’ostéoporose et les fractures de fragilité ostéoporotiques illustrées par des vidéos et des documents.
 
Puis, ils découvriront l’importance d’aborder le sujet de la prévention des chutes à travers deux stands dédiés. Par la suite, en intérieur, ils seront invités à évaluer leur risque d’ostéoporose avant d’être guidés vers l’atelier « roue de la chance » qui sera animé par un expert rhumatologue.
 
Enfin, pour maintenir leur forme, ils seront guidés afin de participer à deux ateliers autour de la nutrition et de l’activité sportive et adaptée, leur permettant de déguster un smoothie à base de fruits d’origine française (producteurs locaux) préparé par leurs soins à bicyclette et d’être initié au Taï Chi (activité recommandée aux personnes atteintes d’ostéoporose).
 
De courtes émissions avec des experts seront présentées à bord du bus. Une borne photo mettra à l’honneur les aidants dans cette maladie et les visiteurs pourront ainsi repartir avec un souvenir. Enfin, seront mis à disposition un questionnaire pour évaluer le risque ostéoporotique et un espace de discussion et documentation pour tout savoir sur la maladie
 
Comme le souligne Christine Dussaussois, patiente : « pour moi l’ostéoporose “c’était une maladie de vieux”, jamais je n’aurais envisagé qu’elle puisse être la cause de ma première fracture alors que je n’avais que 50 ans… Une première fracture que je n’ai pas prise au sérieux tout de suite… J’étais juste tombée de ma hauteur… ».
 
Et de poursuivre : « après de nouveaux épisodes fracturaires, il m’a été découvert une ostéoporose sévère. Si j’avais su, grâce à ce type de campagne de sensibilisation, qu’une femme de 50 ans était une personne à risque, j’aurais tout de suite réalisé une série d’examens pour préserver ma santé. C’est pourquoi, aujourd’hui je m’engage activement pour diffuser cette information. »
 
Cette tournée de l’ostéoporose s’annonce comme un « RoadSh’Os » dont l’objectif est de faire connaître l’ostéoporose comme une vraie maladie chronique avec des conséquences lourdes et systématiser le dépistage et à la prise en charge, qu’elle soit thérapeutique ou non.
 
Rappelons à ce sujet que l’ostéoporose reste une maladie encore mal connue du grand public, et c’est un réel enjeu de santé publique. Cette maladie osseuse est déjà responsable de 337 000 fractures par an en France, nombre qui devrait augmenter de 25% d’ici 2030 avec le vieillissement de la population.
 
Il est important de détecter cette maladie rapidement, la première fracture pouvant entraîner des conséquences graves sur l’autonomie de la personne, sa mobilité et son état de santé mental.
 





Dans la même rubrique
< >