Sommaire
Article publié le 08/07/2020 à 06:29 | Lu 2181 fois

Retraite Plus : résultat du concours de peinture en EHPAD




L’équipe de Retraite Plus (organisme spécialisé dans le placement en maison de retraite) vient de dévoiler les résultats de son concours de peinture organisé depuis le début de l’année en EHPAD. En tout, 200 établissements et plus de 1.600 résidents de France et Belgique ont participé. Le premier prix revient Lucien Pug.


DR
A l’origine, l’idée de l’organisateur de ce concours était de mettre en évidence l’importance -déjà largement constatée- de toutes les formes d’art (art-thérapie) comme moyen efficace de communication, d’expression et de valorisation de soi.
 
Les bienfaits de ce type d’activités (et des approches non-médicamenteuses d’une manière générale) ont été démontrés pour la santé physique et morale des personnes âgées et tout particulièrement pour celles qui sont dépendantes et atteintes de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés. De la pertinence donc, de cette belle idée.
 
« Nous avons pu constater un enthousiasme général, (…) et une participation élevée et active de la part des résidents et des différents professionnels, animateurs et directeurs des établissements concernés » indiquent les organisateurs du concours chez Retraite Plus.
 
Et M. Boublil, le patron de cette entreprise de préciser : « compte tenu du contexte général, nous avons décidé de récompenser trente personnes au lieu des vingt prévues initialement, afin d'exprimer notre affection à tous ».
 
Le premier prix du concours (en photo) a été remporté par Lucien Pug de la maison de retraite médicalisée « Le Nouveau Manoir » à Sauvian. Cynthia Voisin, l’animatrice qui s’est occupée du déroulement des ateliers pour le concours au sein de son établissement, a confié que dès le départ, lorsqu’elle a annoncé aux résidents le lancement du concours, M. Pug, était ravi par la nouvelle et excité à l’idée de pouvoir y participer. Ce monsieur se consacrant à la peinture depuis de nombreuses années.
 
Le deuxième prix récompense une oeuvre en trompe-l’oeil. Il s’agit de la création de Marie-Louise Desutter de la résidence médicalisée Le Bastidou située au Poët-Laval. Elle était accompagnée pour la préparation du concours par Nadine Nacinovic, art-thérapeute au sein de la résidence, elle-même artiste peintre.
 
Le troisième prix a récompensé Bernard Serres, un résident de la Résidence Domitys Le Griffon d’Or à Saint-Brieuc, qui a souhaité raconter une histoire par les fleurs. Sous la forme de plusieurs petits dessins, ce passionné de peinture transmet un message poignant sur sa famille et son vécu, “son arbre généalogique” comme il aime à dire.
 
Quand on dit que l’art-thérapie peut transformer nos ainés… Au sein de la maison de retraite Château de Lormoy, l’animatrice, Sylvie Manuel, témoigne d’un épisode qui s’est déroulé durant cette préparation : « parmi les participants au concours, nous avons une personne très atteinte et particulièrement difficile à gérer. Pourtant, lorsqu’on l’a faite asseoir durant l’atelier et qu’on lui a expliqué le projet, elle s’est complètement transformée. On a constaté tout d’un coup qu’elle était capable de se concentrer et que cela la stimulait contrairement à tous les autres exercices ».