Sommaire
Article publié le 03/03/2020 à 02:00 | Lu 1209 fois

Résidence principale : quelle exonération d'impôt pour la location d'un meublée ?




Les revenus provenant de la location meublée d'une partie de votre résidence principale peuvent être exonérés d'impôt en 2020. Le détail des conditions avec Service-public.fr.


Jusqu'au 31 décembre 2023, les personnes qui louent ou sous-louent une partie de leur habitation principale peuvent être exonérées d'impôt sur les revenus provenant de cette location.
 
Pour bénéficier de cette disposition, il faut que :
- le logement où est situé le meublé soit la résidence principale du propriétaire (les pièces louées ne doivent pas former un logement indépendant de l'habitation principale) ;
- le meublé constitue la résidence principale du locataire (la résidence principale d'un étudiant ou la résidence temporaire d'un travailleur saisonnier) ;
- le prix de la location soit fixé dans des limites « raisonnables ».
 
Réévaluées chaque année, ces limites « raisonnables » correspondent à des plafonds de loyer par mètre carré de surface habitable (charges non comprises), fixés pour 2020 à :
- 190 € en Île-de-France (187 € en 2019) ;
- 140 € dans les autres régions (138 € en 2019).

Source