Remercier vos proches après des obsèques : quelques conseils pour rédiger vos cartes de remerciements

Suite au décès d’un membre de sa famille, il est de coutume de recevoir des condoléances de la part de vos proches. Afin de montrer à ces derniers que vous êtes sensible à leur soutien, envoyer des remerciements reste le moyen le plus couramment utilisé. Voici quelques suggestions pour vous faciliter la tâche dans ce processus.


Choisir son support de remerciements après décès

Le choix du support constitue la première étape du processus. Vous avez le choix entre une carte ou un simple message.
 

La carte de remerciements après décès

Il s’agit du support le plus chaleureux, notamment lorsque la carte est physique. Cependant, vous n’avez pas besoin d’en envoyer une à tout le monde. Vous pouvez les réserver uniquement à ceux qui se sont déplacés pour les obsèques du défunt.
 
Quant à la carte de remerciements virtuelle, elle peut aller aux proches et amis qui n’ont pas pu effectuer le déplacement pour l’enterrement.
 
Qu’elle soit physique ou virtuelle, la carte de remerciements peut être prérédigée ou personnalisée. Dans ce dernier cas, vous avez, par exemple, la possibilité d’ajouter une photo de l’être disparu. Vous pouvez aussi créer une carte à son image, si cela vous tient à cœur.
 
Par ailleurs, sur une carte physique, libre à vous d’imprimer le texte ou de le rédiger manuellement. Cela dépend de la proximité que vous avez avec vos proches. L’essentiel, c’est de choisir le moyen qui vous convienne le mieux.
 
Enfin, pour éviter que le choix du support devienne un casse-tête, vous pouvez aussi opter pour un modèle de la même collection que celui du faire-part de décès.
 

Le simple message de remerciements

Ce format s’adapte surtout aux proches qui vous ont adressé leurs condoléances par message. Cela peut être par message direct ou via les réseaux sociaux. Évidemment, vous pouvez aussi leur envoyer une carte physique ou virtuelle. Mais si vous souhaitez faire des économiser (de temps et d’argent), les messages simples sont une excellente alternative.
 

Les enveloppes

Pour l’envoi de cartes de remerciements en format papier, les enveloppes peuvent aussi être porteuses de message. Si vous ne souhaitez pas vous servir d’enveloppes lambda, une enveloppe assortie à la carte est largement suffisante.
 
Sachez que les imprimeurs en ligne spécialisés dans les cartes proposent généralement des enveloppes blanches gratuites. Cette option est donc tout aussi intéressante et vous permet d’économiser sur votre budget.
 

Les informations à inclure dans le message de remerciements

Aucune règle contraignante ne définit les informations à inclure obligatoirement dans le message de remerciements.
 
Cependant, il est d’usage de mentionner -au moins- les membres de la famille du défunt qui ont eu l’initiative d’envoyer ces remerciements. Selon vos préférences, ces mentions peuvent être placées au début du texte ou en signature.
 
Aussi, si vous ne trouvez pas les mots pour rédiger votre message, inspirez-vous des nombreux modèles gratuits disponibles sur le net. Si aucun ne vous satisfait, vous pouvez chercher du côté des citations.
 
Ajouter une photo du défunt souriant offre une touche de chaleur à votre carte (mais aucun caractère d’obligation en la matière). Toutefois, si vous choisissez d’en mettre une, il faut qu’elle soit de qualité afin d’éviter qu’elle paraisse floue ou pixélisée.
 

À qui et quand faut-il envoyer des remerciements après un décès ?

Avec le poids de la douleur, il est souvent difficile de se rappeler toutes les personnes qui vous ont apporté du soutien.
 
Pour être sûr de n’oublier personne, vous pouvez :
 
  • conserver toutes les cartes et les lettres reçues à la suite de l’annonce du décès ;
  • mettre à disposition un livre de condoléances au funérarium ;
  • mettre à disposition un livre de condoléances à l’église.
 

Avec ces trois moyens, vous pourrez aisément accéder aux identités des personnes à remercier ainsi qu’à leurs adresses.
 
Quant au délai devant séparer le décès et l’envoi remerciements, il n’y en a pas vraiment. Cependant, plus vous tardez à les envoyer, plus le processus du deuil lui-même est prolongé.

Pour autant, il est préférable d’aller à votre propre rythme. Si vous estimez qu’attendre vous rendra la tâche plus facile, n’hésitez pas à vous donner du temps.
 
En outre, attendre peut avoir un avantage. Cela permet aux retardataires d’envoyer leurs condoléances. Celles-ci peuvent arriver des semaines après. Ainsi, vous pourrez expédier tous les messages ou toutes les cartes en une fois.

Publié le 10/01/2024 à 10:00 | Lu 2257 fois