Sommaire
Article publié le 26/11/2020 à 09:29 | Lu 2154 fois

Relife : deux gammes des produits pour réduire les effets du temps qui passe




Le laboratoire italien Menarini vient de présenter Relife, deux gammes complémentaires offrant au bénéfice des patients de tous âges (mais surtout ceux de plus de 50 ans) les solutions nécessaires à réduire les effets du temps qui passe avec un gel de comblement à base d’acide hyaluronique et de fils tenseurs résorbables.


Si la beauté est l’équilibre des lignes et des proportions, elle est aussi le reflet visible d’un bien-être intérieur, mental et émotionnel : elle naît de l’harmonie entre ce que l’on est, notre essence, et l’image que l’on observe dans le miroir.
 
Elle s’exprime pleinement lorsque nos émotions, notre singularité, ce que nous sommes vraiment, transparait sur notre visage et ses expressions.
 
En partant de l’idée, selon l’art de Leonard De Vinci, que la beauté naît de l’harmonie des formes et des contours, du respect des proportions et de l’équilibre des lignes géométriques, cette gamme de produit baptisée Relife apporte aux médecins proposant des soins de médecine esthétique, une solution à l’usage de ceux qui veulent que leurs traits révèlent au monde leur véritable nature à tout âge de leur vie.
 
« Alors que le fait de vieillir était auparavant associé aux notions de dépérissement et d’altération de la santé, aujourd’hui, culturellement et socialement, ce n’est plus le cas. Des célébrités connues dans le monde entier comme Mick Jagger, Jane Fonda ou encore Marianne Faithfull, pour ne citer qu’eux, incarnent aux yeux de tous ce que peut être le vieillissement : une évolution qui ne change rien à ce que vous êtes et qui ne vous entrave pas, pour peu que vous sachiez le préparer et l’accompagner » indique le docteur Jean-Christophe Seznec, médecin psychiatre et membre d’un groupe de travail sur la psycho-dermatologie.
 
Et ce spécialiste d’ajouter : « nous disposons de connaissances médicales qui nous permettent d’identifier les leviers que nous pouvons activer, individuellement, pour vieillir le mieux possible et rester actif jusqu’à la fin de sa vie. Ceux que les sociologues appellent les « quinquados » l’ont bien compris ».
 
« Ils abordent la cinquantaine en choisissant de prendre soin d’eux et d’être en cohérence avec ce qu’ils sont réellement. Cette étape de leur vie, où l’équilibre professionnel s’allie à un allègement des responsabilités parentales, est un terrain vierge qu’ils veulent cultiver. La médecine esthétique est l’un des outils qui peuvent les y aider » précise-t-il encore.
 
Interrogé, en conclusion, sur la façon dont la société aborde la médecine esthétique et ceux qui y ont recours, le Docteur Seznec souligne une notable évolution des mentalités : « la médecine esthétique justifie de connaissances et d’un savoir-faire reconnus propres à accompagner efficacement l’élan général vers ce que j’appelle le « mieux vieillir », et on la réduit de moins en moins à une pratique narcissique qui répondrait à l’injonction de correspondre à des idéaux de beauté ».
 
« J’ai le sentiment que les gens ont compris qu’elle permettait, en améliorant le bien-être intérieur, en corrigeant les freins à la socialisation d’individus qui souffrent de leur apparence, d’interagir plus activement avec le monde et de maintenir ou renouer avec une vie sociale épanouie. Or l’on sait, cela a été démontré, que l’état de santé d’une personne de 90 ans est étroitement lié à la qualité de sa vie sociale à l’âge de 50 ans. »
 
La médecine esthétique, reste une clé pour aborder le vieillissement avec sérénité et jouir pleinement de ce que la vie peut offrir. Dans cet esprit, la volonté de ce laboratoire est de proposer aux patients une nouvelle approche qui considère notre visage comme le miroir du bien-être intérieur et qui a pour but de les aider à atteindre un bien-être total, en commençant par la prise en charge des signes du vieillissement.





Dans la même rubrique
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 01:00 Points sur les TMS spécifiquement féminins





Nos dernières publications contextuelles