Sommaire
Article publié le 11/06/2019 à 01:00 | Lu 910 fois

Relation entre ostéoporose et bouche : savoir y penser...

Dans le cadre du congrès de l'Association dentaire française (ADF) qui se tiendra novembre prochain à Paris et portant sur les thématiques, « Ostéoporose, alimentation, sommeil : quel lien avec la santé bucco-dentaire ? », le Dr Sophie Bahi, docteur en chirurgie dentaire à Strasbourg revient en détail sur les relations entre l’ostéoporose et notre bouche.


Relation entre ostéoporose et bouche : savoir y penser...
Qu’est-ce que l’ostéoporose ? L’ostéoporose est une maladie généralisée du squelette associée au vieillissement. Elle est caractérisée par une densité osseuse basse et des altérations de la micro-architecture osseuse. De ce fait, l’os est plus fragile, moins résistant et le risque de fracture augmente.
 
La prévention de l’ostéoporose commence dès l’adolescence avec le “capital osseux” que chacun accumule par les apports alimentaires de calcium et de vitamine D. Par ailleurs, une activité physique régulière, un sevrage en alcool et tabac ainsi qu’un poids et un IMC normal permettront de conserver des os en « bonne santé ».
 
Quel lien entre l’ostéoporose et les dents ?
Au-delà de son effet sur le squelette en général, l’ostéoporose entraîne également des conséquences non négligeables au niveau de la santé bucco-dentaire. Elle peut en effet avoir une incidence :
• au niveau des dents, elle peut provoquer un déchaussement graduel de la dentition et la création d’espaces inter-dentaires
• au niveau des os de la mâchoire, la perte osseuse peut rendre plus difficile la pose d’implants dentaires ou l’ajustement des prothèses comme les deniers.
 
Des résultats cliniques clairs.
Une étude a été menée auprès de 85 femmes atteintes d’ostéoporose et 27 femmes saines afin de comparer la densité minérale osseuse :
• La masse osseuse et la densité mandibulaire osseuse du groupe « Ostéoporose » étaient inférieur au groupe sain
• Le pourcentage de femmes édentées était supérieur dans le groupe « Ostéoporose »
• Chez les sujets ayant leurs dents, la perte de dents était supérieure dans le groupe « Ostéoporose »
• Le lien entre densité minérale osseuse générale et la densité minérale osseuse des mâchoires est donc bien établie.
 
L’impact des traitements médicamenteux de l’ostéoporose sur les dents.
Les traitements pour lutter contre l’ostéoporose ont un impact direct et indirect sur la santé bucco-dentaire. En effet, les personnes atteintes d’ostéoporose suivent le plus souvent un traitement médicamenteux combiné de bisphosphonates, très efficace pour augmenter la densité minérale osseuse et réduire les risques de factures et d’agent résorptif qui inhibe les phénomènes de résorption osseuse.
 
Le bisphosphonate a comme principal effet secondaire l’ostéonécrose de la mâchoire. Il provoque une dégradation de l’os de la mâchoire, en particulier à la suite d’une chirurgie dentaire. Au cabinet dentaire, 4,1% des ostéonécroses de la mâchoire se retrouvent chez des patients traités par bisphosphonates pour prévenir l’ostéoporose. Cette affection nécessite une prise en charge hospitalière et pluridisciplinaire.
 
Un rôle à jouer pour le chirurgien-dentiste.
Lorsqu’un patient atteint doit commencer un traitement pour lutter contre l’ostéoporose, il doit aller consulter son chirurgien-dentiste avant tout pour :
• une remise en état de la cavité buccale
• une radiographie panoramique
• un plan de traitement et soins nécessaires pour éliminer les possibles foyers infectieux
• une information sur les traitements et leurs effets secondaires.
 
Une visite de contrôle tous les 6 mois est très fortement recommandée une fois le traitement entamé.