Sommaire
Article publié le 25/06/2019 à 03:35 | Lu 1960 fois

Quelques conseils pour rester au frais sans clim'

Selon le site de bricolage et jardinage en ligne ManoMano, les ventes de climatiseurs ont été multipliées par 7 ces derniers jours, juste devant les ventes de ventilateurs, également multipliées par 3 en quelques jours. Dans ce contexte, ce spécialiste partage ci-dessous quelques astuces simples à mettre en place pour se rafraîchir et faire face aux prochaines fortes chaleurs à venir sans gros équipements.


L’info fait la Une de tous les journeaux. La France est écrasée par la chaleur avec des températures qui frôlent les 40 degrés dans certaines régions du pays notamment -et paradoxalement- dans le Nord. L’humidité va elle aussi jouer un rôle et faire monter notre ressenti. A noter que le pic de chaleur devrait arriver entre mercredi et vendredi avec des températures qui devraient atteindre 38 °C à l’ombre.
 
• Les ventilateurs dans toutes leurs variétés (plafond, plancher, plancher, tour, tour, table) et les systèmes d'évaporation sont deux classiques qui ne se démodent pas, et si nous n'avons pas l'air conditionné, ils aident à refroidir l'environnement.
 
Les premiers, les ventilateurs, produisent une sensation de chute de température comprise entre 3 et 5ºC, et leur consommation électrique est très faible. Quant aux systèmes évaporatifs, ils refroidissent également l'environnement de quelques degrés avec une faible consommation d'énergie.
 
• Si vous avez des auvents sur les fenêtres où le soleil pénètre directement, vous pouvez abaisser la température à l'intérieur jusqu'à 10 degrés et réaliser jusqu'à 60% d'économies. Les rideaux peuvent aussi aider. Et si pendant la journée vous conservez les auvents et les stores fermés, vous laissez l'air circuler : et la nuit, la température à l'intérieur ne sera pas si élevée, ce qui facilitera un meilleur sommeil.
 
• Améliorez l'isolation de votre maison. C'est un élément fondamental, non seulement pour le confort, mais aussi pour la facture énergétique. Une solution assez efficace et économique consiste à placer des laminés solaires sur les vitres des fenêtres qui réfléchissent et réduisent jusqu'à 80 % l'entrée de chaleur.
 
• Installez des ampoules à LED ou à économie d'énergie. L'élimination des ampoules à incandescence qui consomment jusqu'à 90% de leur énergie en émettant de la chaleur et leur remplacement par des ampoules à LED ou à faible consommation permettra d'éviter l'augmentation de la température à l'intérieur et de réduire la facture.
 
• Les plantes. Si vous disposez d'un balcon, d'une terrasse, d'un jardin ou de tout type d'espace extérieur, il est recommandé d'arroser en fin d'après-midi pour (se) rafraîchir. De plus, des plantes grimpantes comme le lierre ou la vigne et les jardins verticaux servent d'isolant et rafraîchissent l'environnement.
 
Les plantes contribuent également à réduire la sensation thermique de plusieurs degrés, puisqu'elles absorbent la chaleur. Et si vous optez pour un matériau tel que la pierre pour le sol, la température peut baisser d'environ 3 degrés.
 
• Les couleurs et les tissus absorbent la chaleur, donc si vous jouez avec eux, vous pouvez réduire la sensation de gêne. Les couleurs claires comme le vert, le jaune, le blanc et le bleu absorbent moins de lumière et créent une sensation de légèreté et de fraîcheur. C'est pourquoi l'utilisation de ces teintes sur les couvre-lits, les draps et les rideaux contribue à créer une atmosphère plus agréable. La texture influence également la perception de la chaleur. Sans surprise, les matières comme le cuir, la laine ou la tapisserie doivent être évités.
 
• Modifier la répartition du mobilier. Les zones de repos telles que le lit ou le canapé ne doivent pas être situées près des fenêtres, ou les stores doivent être abaissés, car en raison de leurs tissus absorbent très facilement la chaleur. Par contre, pour un bon repos, l'idéal est de sortir de la chambre à coucher tout appareil électrique qui peut générer de la chaleur.
 
• Éteignez les appareils non utilisés. Le fait de laisser la TV, l'ordinateur, la machine à laver, le four ou le lave-vaisselle en marche augmente la température de la pièce jusqu'à 2ºC. Le séchoir, bien évidemment, est l'un des appareils qui consomment le plus.

Il est important de suivre ces conseils simples et pratiques pour éviter la fatigue et les accidents graves voire mortels que peuvent entrainer déshydratation ou coup de chaleur.
• Rester à l’abri du soleil, surtout aux heures les plus chaudes ;
• Se rafraîchir grâce à des ventilateurs et brumisateurs ;
• Boire beaucoup d’eau sans attendre d’avoir soif ;
• Maintenir son logement frais en fermant les fenêtres et les volets pendant la journée ;
• Limiter les activités et efforts physiques intenses ;
• Manger en quantité suffisante ;
• Eviter de rester isolé et prendre régulièrement des nouvelles de ses proches ainsi que des personnes fragiles et vulnérables ;
 
ATTENTION : En cas de malaise en période de canicule, il faut demander un avis médical en appelant le 15. Les signaux d’alerte sont les crampes, une fatigue inhabituelle, des maux de tête, des nausées ou vertiges, des propos incohérents et de la fièvre.
 
Une plateforme téléphonique d’information “canicule” est mise à disposition du public en cas d’épisode de fortes chaleurs entre 9h et 19h, joignable gratuitement au 0800 06 66 66.
 






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 02:51 Un nouveau béguinage à Paray-le-Monial