Sommaire
Article publié le 25/09/2019 à 03:05 | Lu 1488 fois

Quel matelas choisir pour bien dormir quand on prend de l'âge ?

Si vous avez mal au dos et que vous passez de mauvaises nuits, il faudrait songer à changer de matelas. Oui mais comment bien choisir sa literie ? Face à un rayon complet de matelas, il est parfois difficile de faire un choix. Pour sélectionner le parfait matelas suivez donc ces quelques conseils.


Commencez par essayer le matelas
La phase la plus importante avant de choisir son matelas, c'est de l'essayer. Aucun matelas ne saura s'adapter à tout le monde. En effet, ce choix s’avère très personnel et dépendra de nombreux paramètres dont la morphologie ou la façon dont vous dormez.
 
Vous devez essayer le matelas dans les mêmes conditions que vos nuits, c'est-à-dire si vous dormez à deux, il faudra essayer ensemble de se coucher sur le matelas et d'effectuer ces quelques tests :
• Allongés sur le dos, si vous pouvez faire glisser facilement votre main entre vos lombaires et le matelas c'est que le matelas est trop dur.
• Essayez de vous tourner, si vous avez du mal à changer de position, le matelas est trop souple.
• Pour voir si le matelas est trop mou, enfoncer votre coude dedans, il ne faut pas que le creux reste marqué.
 
Lorsque vous aurez choisi celui qui vous convient, vous pourrez voir le site et passer commande. Les dimensions standards pour un lit deux personnes sont : 140 x 190 cm, 160 x 200 cm.
 
La fermeté et le maintien du matelas
Le critère de fermeté correspond au confort ressenti lorsque l'on s'allonge sur le matelas. Les niveaux de fermeté sont : « Très souple », « souple », « équilibré », « ferme », « très ferme ». A noter qu’il n'existe aucune échelle de fermeté imposée, les fabricants définissent eux-mêmes la fermeté d'un matelas. Il est donc important d'essayer et de ne pas se fier uniquement aux mentions affichées.
 
Le choix de la suspension
L'élément important du matelas est la suspension, il existe 4 types de suspensions : le latex, la mousse, la mémoire de forme et les ressorts.
• Le latex présente deux avantages. Le premier est d'assurer un maintien adapté du corps grâce aux zones de confort. Le second intérêt de ce matériau est une parfaite ventilation du matelas.
• Les matelas en mousse existent en deux catégories : la mousse polyéther, la mousse polyuréthane. La version en polyéther est l'offre bas de gamme. La version polyuréthane présente l'avantage d'être hypoallergénique mais sensible à l'humidité.
• Les matelas à mémoire de forme ou viscoélastique réagissent à la chaleur du corps et à celle ambiante. Cette version peut présenter une mauvaise aération à éviter pour les personnes qui transpirent la nuit (notamment avec l’arrivée de la ménopause).
• Enfin, pour les matelas à ressorts, privilégier le nombre des ressorts composants le matelas. Pour un soutien important, il faut beaucoup de ressorts. Pour un couchage optimisé, il faut associer le matelas à ressorts avec un sommier à lattes.