Sommaire
Article publié le 31/08/2021 à 09:32 | Lu 1287 fois

Quand les ainés plantent des graines de fleurs dans leur résidences...




Vivre Vert, un mouvement participatif qui espère donner du sens à la transition alimentaire et écologique et le groupe associatif ACPPA, dont la vocation est d’accompagner le Grand Âge collaborent dans le cadre de l’initiative “La vie sociale au jardin” portée par l’ACPPA et aux billes de graines mises à disposition par Vivre Vert. Explications.


ainePhoto by Micheile Henderson on Unsplash
Adoptant les principes de One Health, Vivre Vert (né en avril 2021) veut rassembler à son échelle, ceux qui partagent cette vision « d’un monde plus en harmonie avec le vivant » avec l’idée « d’ouvrir de nouveaux champs de plaisirs alimentaires et écologiques ».
 
Dans ce contexte, l’organisme veut mettre en œuvre des actions citoyennes pour une écologie du quotidien et s'associer à des initiatives déjà engagées pour un monde plus durable (start-up, ONG, associations…) ; il lancera à partir du mois d’octobre 2021 des gammes gourmandes 100 % végétales.
 
Avec sa première action, d’autres sont à venir dans les prochaines semaines, le mouvement a pour ambition de planter 1 million de fleurs grâce aux citoyens et à des partenaires qui souhaiteraient s’engager en contribuant à leur niveau à cette initiative.
 
De son côté, depuis près de quatre décennies, le groupe associatif ACPPA accompagne le grand âge et maintient l’autonomie des personnes âgées. A ce titre et pour garantir le bien-être et la santé de ses résidents, le groupe s’investi en faveur d’une alimentation durable.
 
Ainsi, tout l’été, les 43 résidences du groupe ont participé à “La vie Sociale au Jardin”. L’objectif de cette initiative étant de mettre en lumière auprès des différents publics des résidences (résidents, familles, professionnels…), le champ des possibles autour des jardins.
 
Grâce aux billes de graines biologiques offertes par Vivre Vert, les résidents, familles, salariés et fournisseurs du Groupe ACPPA, peuvent semer 360.000 fleurs mellifères à travers la France.
 
Pour sensibiliser les résidents à la fragilité de la biodiversité et à l’importance de la préserver, les équipes organisent des ateliers. Les ainés sont accompagnés pour mettre en sachet, les billes de graines. Des sachets qui seront ensuite remis à leurs familles qui contribueront, eux aussi, à la plantation de ces graines dans les jardins des EHPAD, des résidences, mais aussi près de chez eux.
 
Planter ces graines dans les jardins contribuera plus largement à la sauvegarde des abeilles, des papillons et autres pollinisateurs. De mars à octobre, les abeilles pollinisent, même en ville ! Leur offrir différentes variétés de corolles à visiter tout au long de la saison est crucial pour les abeilles, car elles y puisent une diversité nutritionnelle nécessaire à l’élaboration du miel.