Punaises de lit : tout savoir pour se débarrasser de ce nouveau fléau

La rentrée 2023 donne à nouveau lieu à une recrudescence des punaises de lit. Plus d’un foyer français sur 10 a été infesté entre 2017 et 2022, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire. Quelles recommandations pour prévenir une invasion, comment s'en débarrasser : Service-Public.fr fait le point.


Tout le monde peut être victime d’une infestation de punaises de lit. En cause : les voyages internationaux et le développement des résistances aux insecticides.
 
Ces insectes parasites vivent dans des espaces sombres, les chambres à coucher et les salons avec canapé sont les pièces principalement touchées. En cas d'infestation d'un logement, vous devez procéder à des mesures strictes.
 
Dans son rapport de juillet 2023, l’Anses préconise d’aider financièrement certains ménages dans la prise en charge des coûts associés à leur éradication. Elle recommande également aux professionnels et aux particuliers de privilégier des méthodes de lutte alternative aux insecticides chimiques.
 
À savoir : les punaises de lit ne transmettent pas de maladies mais leurs piqûres provoquent des démangeaisons et parfois des réactions allergiques.

Comment les éradiquer ?

  • La première étape consiste à aspirer méticuleusement toutes les surfaces afin de capturer les parasites et leurs œufs.
  • Nettoyer ensuite le conduit de l’aspirateur, sortir le sac de l'aspirateur et le placer dans un autre sac plastique fermé qui sera jeté dans une poubelle extérieure (afin d'éviter de contaminer d’autres lieux).
  • Nettoyer tout le linge dans une machine à une température minimum de 55 °C. Si vous n’avez pas de lave-linge, vous pouvez mettre vos vêtements dans un congélateur à - 17 °C pendant au moins 72 heures.
  • Se procurer dans la mesure du possible un appareil à vapeur sèche haute température (au moins 120 °C) afin de nettoyer tous les recoins et les tissus de votre logement.
 

Attention : il est fortement déconseillé d'utiliser à titre individuel des insecticides chimiques ; si malgré toutes ces recommandations, les punaises de lit résistent, vous devrez faire appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire. Après l’utilisation d'insecticides, il est important de respecter un délai avant de réintégrer votre habitation.

À savoir : vous avez besoin d'un professionnel de la désinsectisation ?

  • assurez-vous qu’il est agréé « punaises de lit » ;
  • s'il utilise un insecticide, il doit être en possession d’un certificat Certibiocide en cours de validité délivré par le ministère de la Transition écologique.

Conseils pratiques au quotidien ou lorsque vous partez

Privilégiez les méthodes non chimiques tels que le traitement par chaleur sèche (appareil pouvant être loué) ou la congélation.
 
Lorsque vous arrivez sur votre lieu de vacances, n’ouvrez pas immédiatement vos valises, faites un tour de la pièce pour vérifier qu’il n’y a pas de traces de présence de punaises de lit.
 
Ne posez pas vos valises sur votre lit. Privilégiez des coins en hauteur ou la salle de bain, à l'écart du coin de sommeil.
 
Laissez vos bagages fermés lorsque vous n’avez pas à y prendre quelque chose.
 
Si vous achetez des meubles d’occasion, examinez-les et nettoyez-les scrupuleusement avec un appareil à vapeur chaude. Évitez l’achat de matelas d’occasion.
 
Si vous achetez des vêtements de seconde main, il est vivement conseillé de les transporter dans un sac fermé hermétiquement et de les laver à 60 °C avant toute utilisation.

D’où viennent les punaises de lit et comment les reconnaître ?

Ces parasites proviennent le plus fréquemment du transport de vêtements et de bagages lors de voyages, ou de déplacements de meubles. Lorsque vous voyagez ou que vous achetez des vêtements ou des meubles de seconde main, soyez prudent !
 
Les punaises ont l’habitude de se réfugier dans les recoins : sommiers, matelas, canapés, fissures ou prises électriques. Attirées par le sang, elles se mettent généralement à proximité de l'endroit où vous dormez et attendent la nuit tombée pour apparaître.
 
Elles mesurent de 4 à 7 mm à l'âge adulte et sont donc visibles à l'œil nu, tel un pépin de pomme, de couleur brune ou rougeâtre. Elles ne sautent pas.
 
Elles sont rarement visibles car elles fuient la lumière mais elles laissent des traces permettant de déceler leur présence (notamment les excréments qui s'apparentent à de petites tâches noires ou brunes, ou des taches de sang si elles ont été écrasées durant la nuit).
 
Leur morsure se caractérise par des petits boutons parfois irritants, généralement sur les parties laissées à l’air en dormant (les jambes ou les bras).


À noter : si les punaises de lit ne sont plus visibles durant plusieurs semaines, cela ne garantit en rien leur disparition totale. Elles sont capables de survivre durant un an et se mettent dans une sorte d’hibernation où leur métabolisme ralentit afin de s’adapter au manque de nourriture.
 
À savoir : un numéro national d'assistance téléphonique a été mis en place pour répondre à toutes vos questions et vous aider à adopter les bons gestes face aux infestations de punaises de lit : 0806 706 806.
 
Source

Publié le 19/10/2023 à 09:00 | Lu 2924 fois