Sommaire
Article publié le 30/11/2020 à 08:46 | Lu 9569 fois

ProteoCIT : un complément alimentaire pour lutter contre la dénutrition et la sarcopénie chez les ainés




Nutrisens, acteur expert de l'alimentation spécialisée, se rapproche de Citrage, société de recherche et développement dans le domaine de la nutrition et de la santé, afin de commercialiser ProteoCIT, un complément alimentaire développé en 2012 en collaboration avec l’Université Paris Descartes ayant pour objectif de répondre aux besoins nutritionnels des patients atteints de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.


ProteoCIT : un complément alimentaire pour lutter contre la dénutrition et la sarcopénie chez les ainés
Sarcopénie, derrière ce mot français peu connu se cache un phénomène qui touche les seniors : celui de la fonte musculaire…
 
Rappelons que notre corps est constitué de 640 muscles qui représentent à eux seuls 30% du poids d’un jeune adulte en bonne santé. Naturellement, comme l’ensemble de notre organisme, ces muscles sont touchés par le vieillissement.
 
Plus concrètement, la sarcopénie est une pathologie qui se caractérise par une perte importante et progressive de la masse, de la force et de la qualité du muscle au cours du vieillissement. Elle touche un quart des moins de 70 ans et près d’un tiers des plus de 80 ans .
 
La masse musculaire décline approximativement de 1 à 2% par an passé l’âge de 50 ans, la force diminue quant à elle en moyenne de 1,5% par an entre 50 et 60 ans puis au rythme de 3% par an, soit une perte de 30% par décennie après 60 ans. Les raisons de cette diminution sont multiples : alimentation inadaptée, manque d’activité physique, moindre sensibilité du muscle aux hormones anabolisantes
 
Afin de lutter contre ce phénomène (qui augmente le risque de chutes), le laboratoire Citrage propose depuis 2012, un complément alimentaire (ProteoCIT) qui vise à aider les ainés à ralentir la sarcopénie.
 
Il est destiné aux aînés les plus fragiles présentant une dénutrition supposée ou avérée. Il s’adresse également aux personnes hospitalisées, notamment les malades cancéreux et les malades d'Alzheimer.
 
Son secret ? le L-citrulline, un acide aminé naturellement présent dans notre organisme et notoirement dans la pastèque. « La citrulline et les protéines sont aux muscles ce que la vitamine D et le calcium sont à l'os », résume le Docteur Cécile Loï, PDG du laboratoire.
 
Ce produit complète l’offre de Nutrisens composée aujourd’hui de Complément Nutritionnels Oraux (Pain GNutrition, Protibis, Madeleines, crèmes, boissons, etc.), de concentrés de protéines (Forteocare, Protipulse, Protinut) et d’alimentation enrichie en protéine (Fortesens).