Sommaire
Article publié le 31/08/2020 à 02:00 | Lu 2378 fois

Probiotiques : rôle et bienfaits sur le microbiote




Que sont les probiotiques ? Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (des bactéries) présentes naturellement dans les produits fermentés. Ce sont des bactéries ou des levures qui modulent la prolifération des bactéries dans l’intestin. Elles résistent à l’acidité du tract digestif et agissent dans l’intestin humain. Elles aident la digestion, participent à la synthèse de certaines vitamines et favorisent le maintien d’un système digestif sain.


Leur rôle dans l'équilibre intestinal a été prouvé par Metchnikoff, Prix Nobel en 1908, qui a montré un lien entre les défenses immunitaires et les bactéries immunitaires. Depuis lors, les probiotiques sont utilisés comme compléments alimentaires pour traiter des troubles du système digestif, comme les diarrhées.
 
Où trouver des probiotiques ?

Les probiotiques sont présents naturellement dans certains aliments, comme :
- Les laits fermentés et les yaourts ;
- Les pains au levain ;
- Les produits à base de soja, comme le miso par exemple ;
- Les fromages bleus et avec croûte ;
- La bière ;
- La choucroute ;
- Les cornichons marinés et divers autres légumes marinés.
 
Différentes souches de probiotiques sont disponibles sous forme de compléments alimentaires, toujours dans le but d'influer sur la flore intestinale de manière bénéfique, notamment après un traitement antibiotique ou encore, un événement sportif intense, pour limiter des troubles digestifs.
 
Il est également possible de retrouver des probiotiques associés à un actif prébiotique pour une association dite « symbiotique ». Dans tous les cas, un avis médical reste recommandé avant d'entamer une cure.
 

À qui s’adressent les probiotiques ?

À tout le monde. Les probiotiques favorisent une digestion saine, aident à prévenir les constipations et les diarrhées et donc, s’adressent à tout un chacun ! Pour autant, ils ne suffisent pas à eux seuls, à rester en bonne santé et avoir une digestion saine. Si vous souhaitez faire une cure avec des probiotiques, pour une meilleure efficacité, il faudra également les associer avec un régime alimentaire sain.
 
Des études montrent que le microbiote modifie le métabolisme énergétique de l’organisme hôte. Ainsi, des sujets qui n’ont pas une alimentation saine et mangent beaucoup d’aliments transformés industriels auront un microbiote différent d’une personne qui consomme des aliments moins transformés, cuisinés maison et avec beaucoup de légumes et aliments contenant naturellement des probiotiques.
 
D’autres études montrent également que des sujets avec un moindre apport alimentaire peuvent grossir si leur système digestif est déficitaire en probiotiques par rapport à un individu similaire avec un apport de probiotiques.
 

Pour quels troubles les probiotiques sont-ils recommandés ?

Parfois, les probiotiques « acquis » naturellement par l’alimentation ne sont pas suffisants et des apports en probiotiques additionnels peuvent être prescrits par les médecins.
 
Les probiotiques sont le plus souvent prescrits dans le cas de traitement des diarrhées, de la constipation, des ballonnements, de la flatulence, la maladie de Crohn, de la pochite, de la rectocolite hémorragique, comme attesté dans la Revue Médicale Suisse.
 
Les patients qui sont sujets à des infections régulières, comme les cystites ou les personnes avec un système digestif sensible se voient également prescrire des probiotiques.
 

Les probiotiques sont-ils des médicaments ?

Non. Les probiotiques sont considérés comme des compléments alimentaires. Toutefois, nous vous conseillons de consulter votre médecin avant d’en prendre.
 
Même si les probiotiques sont vendus sans ordonnance, certains cas d’infections (assez rares, certes), ont été rapportés, surtout pour chez des personnes immunodéprimés. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux consulter un spécialiste qui saura vous indiquer la meilleure posologie de probiotiques à prendre.
 

Les probiotiques et les cancers

Les bienfaits des probiotiques chez les patients atteints de cancer sont plus différenciés que chez un patient sain. Attention donc, certaines personnes avec une immunité très faible peuvent avoir des réactions infectieuses aux probiotiques.
 
Pour d’autres, et surtout en fonction de certaines bactéries, les études médicales du docteur Pr. Laurence Zitvogel (institut Gustave-Roussy) montrent une amélioration de la réponse à l’immunothérapie par anticorps anti-PD-1 indiquée dans certains cancers du rein, du poumon lors de la présence de la bactérie Akkermansia muciniphila.
 
Si vous êtes atteint d’un cancer, nous vous conseillons vivement d’en parler à votre médecin de la thérapie avec les probiotiques et surtout, ne pas en prendre par vous-même sans avis médical !