Sommaire
Article publié le 20/02/2020 à 01:00 | Lu 1130 fois

Pourquoi est-il important d'investir dans un siège de bureau ergonomique ?

Peu importe notre âge, nous passons tous beaucoup de temps assis devant un ordinateur pour naviguer sur Internet, pour travailler ou pour se divertir. Rester assis pendant des heures augmente le risque de troubles musculo-squelettiques (TMS) et donc, afin de prévenir le mal de dos ou de l’aggraver, l’achat d’un siège de bureau ergonomique est grandement conseillé. Voici pourquoi.


Le siège de bureau ergonomique vs le siège traditionnel
L’objectif d’un siège de bureau ergonomique est d’assurer une position du corps optimale lorsqu’assis, tout en respectant la morphologie de l’individu.
 
En effet, elle est conçue pour s’ajuster au poids et à la taille de son utilisateur grâce à ses fonctionnalités réglables. Elle permet un bon soutien de la colonne vertébrale et préserve les cervicales, ces vertèbres situées au niveau du cou.
 
Le siège de bureau ergonomique procure aussi une sensation de bien-être, aussi essentiel pour la santé, et qui augmente la productivité grâce au confort fournit par une bonne posture. À l’inverse, un siège traditionnel peut favoriser une posture incorrecte qui se traduira, dans la durée, par des problèmes de santé.
 
De plus, bien que l’on puisse penser qu’un siège ergonomique coûte plus cher qu’un traditionnel, la différence de prix entre les deux est souvent légère. De toute manière, il est préférable d’investir afin de protéger le dos qui soutient notre corps que de souffrir de troubles musculo-squelettiques.
 
Un siège entièrement réglable
Ce qui différencie le siège de bureau ergonomique et qui le rend si adapté au corps de son utilisateur tient du fait qu’on peut l’ajuster entièrement à nos besoins. C’est grâce à cela que l’utilisateur peut adopter une bonne posture et c’est ce qui lui permettra de prévenir les douleurs musculaires causées par une position assise incorrecte. Ces réglages avancés concernent l’assise, le dossier, les accoudoirs et l’appui-tête.
 
L’assise
On peut régler la hauteur du siège ergonomique à l’aide d’un vérin pneumatique et certains offrent aussi la possibilité de le déplacer de l’avant à l’arrière, pour une meilleure répartition du poids. L’objectif est de s’asseoir les pieds à plat sur le sol, genoux inclinés à 90 degrés et parallèle aux hanches. Cette position améliore immédiatement la posture.
 
Le dossier
Grâce à son mécanisme synchrone, le dossier du siège de bureau ergonomique bascule de l’avant à l’arrière, afin de suivre les mouvements du corps. L’utilisateur peut régler la tension qu’il exerce sur le dos à sa convenance, ce qui lui procure un soutien lombaire dont la fonction est de maintenir le dos. Les sièges de bureau ergonomiques sont fournis avec un dossier qui soutient la courbe naturelle de la colonne vertébrale, de haut en bas. Certaines sont aussi dotées d'une fonction d'inclinaison qui permet de se reposer au besoin.
 
Les accoudoirs
Les accoudoirs sont là pour soutenir l’avant-bras et libérer la tension dans les épaules. Selon les modèles, ils sont réglables en hauteur et profondeur, ainsi qu’en largeur.
 
L’appui-tête
L’appui-tête offre un appui pour reposer sa tête afin d’assurer le maintien de la nuque. Il est inclinable et ajustable en hauteur. Une raideur dans la région du cou et des épaules peut se créer s’il n’y a pas d’appui du cou pendant une longue période en position assise et peut même conduire à des complications telles qu’une spondylose cervicale. Cette fonction est particulièrement utile pour les personnes qui passent plus de temps au téléphone qu’à écrire sur leur clavier.
 
Une surface souple
Les chaises normales ont une surface dure qui exerce une pression supplémentaire sur la région des hanches. Avec le siège ergonomique, la profondeur d'assise soutient les hanches et les fesses et allège la pression qui peut causer des douleurs.
 
Des roulettes pour se déplacer
Les roulettes d’une chaise de bureau s’adaptent aussi bien à la moquette qu’à un parquet dur. Elles peuvent être munies d’auto-freins qui permettent aux roulettes de se bloquer immédiatement par le poids de la personne, lorsqu’elle s’assoit. Puisqu’elle peut aussi pivoter, ces roulettes permettent à l'utilisateur de se déplacer rapidement dans la pièce sans avoir à se lever du siège ou sans avoir besoin de s'allonger ou de se fatiguer.
 
Adopter une bonne posture
Le siège de bureau ergonomique aide notre santé en ce qui concerne notre position assise, mais il ne faut pas imaginer qu’il règle tous les troubles musculo-squelettiques à lui seul. Le bon réglage du siège est essentiel à son utilité et la posture de l’utilisateur, une fois assis, est encore plus importante.
 
Rappelons donc que pour une position assise saine, il faut avoir les pieds posés à plat sur le sol, les cuisses et l’avant-bras en position horizontale et les coudes fléchis à un angle de 90 degrés. Le dos, lui, se doit d’être soutenu par le dossier du fauteuil, alors que la tête reste bien droite et que seul le regard se porte légèrement vers le bas.
 
Attention à ne pas rester trop longtemps dans la même position. Varier sa posture de temps à autre permettra au corps de mieux gérer les points de pression. Surtout, on doit se lever régulièrement au cours de la journée. Rester assis une journée entière, même dans un siège ergonomique, n’est pas suggéré.