Sommaire
Article publié le 27/03/2019 à 14:23 | Lu 1898 fois

Perception des Français quant à l'âge de la retraite

Alors même que 82% des Français sont inquiets lorsqu'ils pensent au risque de dépendance pour eux-mêmes, et que 83% le sont lorsqu'ils pensent à leurs proches, la simple évocation du financement du « grand âge » ne suffit pas à rendre les Français favorables à un report de l'âge légal de départ à la retraite (61% opposés) ni même favorables à un allongement de la durée du travail (62% de Français opposés).


Dans le détail générationnel, les Français sont plutôt rétifs à ces évolutions hormis… les personnes âgées de 65 ans et plus. Politiquement, logiquement, les proches de LaREM s'y déclarent favorables (67%) tout comme les sympathisants de Droite et notamment des Républicains (58%). De leur côté seuls 31% des proches de la gauche et 22% du Rassemblement National s'y déclarent favorables.
 
A ce titre, observons que, dans l'idéal, les Français partiraient à la retraite à 60 ans alors qu'ils anticipent un départ effectif à 64 ans.
 
Dans un contexte où les questions des retraites ne touchent pas que les « retraites » mais également le travail, son utilité… les perspectives proposées sont soutenues par les citoyens. Partir plus tard « à la retraite » ne sonne pas comme une évidence.
 
Au final les Français n'accueillent pas favorablement les différentes mesures (on se rappelle de leur refus de voir appliquer la « journée de solidarité » ce même après la canicule de 2003). Le seul argument du financement du grand âge ne semble pas suffire. En tout cas pas assez pour créer un mouvement de soutien de la part d'une majorité de nos concitoyens.
 
Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 mars 2019. Échantillon de 1200 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l'interviewé(e).
 
Source