Sommaire
Article publié le 11/07/2018 à 01:00 | Lu 2110 fois

Part'âge : des séjours intergénérationnels et professionnels

Vivre quelques jours de découverte ensemble, dans un village de vacances, c’est le pari des séjours « Part’âge ». Cette formule expérimentale de vacances intergénérationnelles a été lancée en 2017 et vise à favoriser le départ de seniors et donne la possibilité aux élèves des filières médico-sociales d’établissements d’enseignement agricole de se trouver en immersion professionnelle.


On le sait, de nombreuses études et statistiques le montrent, les tranches d’âge qui partent le moins en vacances sont les moins de 24 ans et les plus de 70 ans. Les « deux extrêmes » en quelque sorte. Isolement, manque de moyens, santé, mobilité, organisation… les raisons sont multiples…
 
Dans ce contexte, les séjours « Part’âge » (le nom est parfaitement trouvé) proposent une réponse solidaire : d’une part, permettre aux ainés de sortir de chez eux et de leur quotidien, de préserver leur autonomie et de lutter contre les risques de fragilité et d’autre part, offrir aux jeunes en formation qui les accompagnent, la possibilité d’être en immersion professionnelle. Tout ceci, avec la volonté de développer la cohésion entre les générations.
 
L’idée est bonne. Incontestablement. Les séjours se déroulent soit à la mer, à la montagne ou à la campagne dans une dizaine de villages vacances situés dans toute la France. Cela a concerné 50.000 personnes en 2017.
 
Au-delà des séjours proprement dits, cette belle initiative a également pour vocation d’impulser une véritable dynamique partenariale entre les différents réseaux agricoles et en particulier entre les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA), les Maisons d’accueil et de résidence pour l’autonomie (MARPA) pour les seniors et les Maisons familiales rurales (MFR) pour les jeunes en formation.