Sommaire
Article publié le 31/05/2018 à 10:29 | Lu 2123 fois

Nouvelle campagne de communication pour mieux vieillir, tous ensemble

La Société de Gériatrie et Gérontologie en Ile-de-France (SGGIF) lance aujourd’hui, une campagne d’information et sensibilisation à destination du grand public sur le thème du bien vieillir intitulée « Vivre longtemps, oui, mais en bonne santé ! ». Détails.


Nouvelle campagne de communication pour mieux vieillir, tous ensemble
Depuis quelques années, le bien vieillir a le vent en poupe. Et depuis encore plus longtemps, le « vivre ensemble » également. Ces deux notions très dans l’air du temps, sont d’une certaine manière associées dans cette nouvelle campagne de communication grand public mise en place à partir d’aujourd’hui par la SGGIF.  
 
Comme le souligne le Dr Olivier Henry, président de la SGGIF : « au cours des soixante dernières années en France, les hommes comme les femmes ont gagné quartorze ans d’espérance de vie en moyenne. C’est presque un record et ce chiffre pourrait faire rêver, mais les dernières années de vie ne sont pas toujours roses pour nos aînés ». C’est le moins qu’on puisse dire…
 
En effet, ces dernières années de vie sont loin d’être vécues en bonne santé dans la majorité des cas : avec au « programme », des troubles de la mémoire, des problèmes de vue et d’audition, des AVC, des maladies cardio-vasculaires, de l’HTA, Alzheimer, Parkinson, des dépressions,…
 
C’est dans ce contexte que la SGGIF a souhaité mettre en place cette nouvelle campagne de com’ qui vise à favoriser le « mieux vieillir ensemble » en promouvant des actions de prévention des maladies liées à l’âge, si possible avant le milieu de la vie.
 
Cette campagne, s’articulera en cinq vagues successives et cinq thématiques, alliant le corps à l’esprit : nutrition, santé, entretien physique, socialisation et stimulation intellectuelle.
 
Rappel des 5 règles d’or du Bien Vieillir :
• Nourrir son cerveau / s’alimenter de manière équilibrée, tout en privilégiant tous les aliments     nourrissant le cerveau.
• Garder une activité physique / bouger / gérer son stress.
• Mieux socialiser et se connecter  / aux autres et au monde / s’appareiller pour garder des sens opérants/ socialiser.
• Mieux stimuler son cerveau, tout au long de sa vie / capacités intellectuelles et cognitives.
• Mieux se connaître / faire des bilans de santé réguliers.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 10:06 Fin de vie : trois projets récompensés