Sommaire
Article publié le 27/02/2020 à 02:53 | Lu 888 fois

Note de vie : le financement participatif pour la mémoire des anciens




Intéressante initiative : en effet, Valérie, une infirmière de Toulouse formée à la biographie hospitalière vient de créer une association baptisée Note de vie qui vise à récupérer des fonds (financement participatif) qui serviront à la rédaction des mémoires des personnes en fin de vie ou de résidents en maison de retraite.


Note de vie
La rédaction des biographies personnelles a démarré il y a une quinzaine d’années en France, permettant à tout un chacun de rédiger ses mémoires. Le concept n’a jamais connu une croissance fulgurante, toutefois il se développe tranquillement, et surtout, il a le mérite d’exister pour ceux qui ont envie de laisser une trace.  
 
C’est dans cette esprit que Valérie, une infirmière de Toulouse formée à la biographie hospitalière propose aux patients en soins palliatifs ou aux personnes âgées en institution de lui raconter des épisodes de leur histoire, des souvenirs ou des pensées qu'ils souhaitent partager avec leurs proches.
 
Elle travaille en collaboration avec une équipe soignante et une convention est systématiquement signée avec l'établissement dans lequel elle intervient. Une fois le travail effectué, Valérie leur remet gracieusement, à eux ou un proche désigné, ce récit sous la forme d'un très beau livre relié par un artisan d'art. Point important : cette démarche est offerte au malade et à son entourage
 
L'initiative rencontrant un grand succès et de nombreux hôpitaux sollicitant cette infirmière rédactrice, elle a décidé de créer avec plusieurs amis l'association Notes de vie. Cette dernière vise à faire vivre ce projet. Pour ce faire, elle a créé une cagnotte en ligne sur la plateforme GoFundMe et compte sur le soutien du plus grand nombre. Les fonds récoltés serviront aussi à rémunérer le travail du biographe, celui de l'imprimeur et celui du relieur d'art.