Sommaire
Article publié le 17/05/2018 à 01:54 | Lu 3193 fois

Nos conseils pour effectuer un rachat de crédits après 60 ans

Plutôt que de continuer à rembourser plusieurs mensualités reposant sur des taux différents, le rachat de crédits propose aux plus de 60 ans de regrouper tout ou partie de leurs emprunts en un seul. Cette opération nécessite de faire appel à un organisme financier capable d’identifier les besoins du demandeur avec précision et de lui proposer des offres de financement adaptées. Découvrez nos conseils pour effectuer un rachat de crédits après 60 ans.


S’informer avant de signer
Si vous avez un projet de rachat de crédits, pensez à vous informer sur la faisabilité ainsi que les offres disponibles. Pour cela, il suffit de faire une demande d’informations en remplissant un formulaire en ligne. Les données qui y sont reportées restent confidentielles et permettent de déterminer si un financement est envisageable et à quelles conditions.
 
L’emprunteur âgé de plus de 60 ans souhaitant effectuer un rachat de crédit à tout intérêt à entreprendre cette démarche gratuite et sans engagement. Ainsi, avant de signer un contrat, étudiez attentivement ses caractéristiques et n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

Anticiper une éventuelle baisse de revenus
La plupart des seniors connaissent des difficultés financières lors du passage à la retraite en raison de la baisse de leurs revenus. A cela il faut ajouter l’allongement de la durée des cotisations et la hausse du coût de la vie conduisant les plus de 60 ans à connaître un déséquilibre de leur budget qui était jusqu’alors correctement maîtrisé.
 
Le rachat de crédits est une opération tout particulièrement adaptée aux seniors et qui tient compte de leur nouvelle situation patrimoniale. Si les banques se sont montrées pendant longtemps réticentes à accorder des crédits à ces profils d’emprunteurs en raison de leur âge et de la durée des crédits, la situation a évolué.

Les organismes bancaires considèrent désormais les seniors comme une clientèle intéressante, ces derniers disposant généralement d’un patrimoine immobilier et n’ayant plus d’enfant à charge.

Bien choisir sa solution de financement
Les rachats de prêts sont souvent mis en place pour abaisser les charges de revenus existantes de 20 à 50 % selon l’impact des encours actuels. Plusieurs options répondant à des besoins différents permettent de réduire le montant de la facture bancaire. Il peut s’agir du rachat de prêt personnel, du rachat de prêt hypothécaire ou encore d’un prêt cautionné.
 
Le scoring des banques est souvent favorable aux seniors propriétaires. Ces derniers sont également solvables en raison du caractère définitif de leurs revenus. Les seniors propriétaires peuvent choisir entre des prêts assortis d’une garantie et des prêts personnels plus souples dans leur mise en place.

Eviter les pièges
Malheureusement, encore aujourd’hui, les seniors représentent la cible privilégiée des arnaques et techniques commerciales agressives. Rappels fréquents, création d’un sentiment d’urgence, proposition de taux bas valable sur une courte période, démarchage agressif… La liste des pratiques est longue et certaines entreprises s’adressent uniquement aux plus de 60 ans.
 
Face à la multiplication des arnaques au rachat de crédits, il est important de rester prudent et rappeler quelques règles fondamentales. Effectivement, il ne faut pas oublier que le rachat de crédits ne vous fait pas économiser de l’argent. Son principe consiste à regrouper vos crédits en un seul pour abaisser le montant de vos mensualités.
 
Ensuite, lors d’une demande de rachat de prêts, pensez à ne jamais fournir les originaux de vos pièces justificatives auquel cas vous ne pourrez pas effectuer une demande auprès d’un autre organisme. Enfin, méfiez-vous des taux d’appel très bas et des contre-offres.
 
Le rachat de crédits est une opération qui doit être sérieusement étudiée. Ces conseils vous aideront à choisir une solution de financement adaptée à vos besoins.