Mort solitaire des personnes âgées : les chiffres glaçants des Petits Frères des Pauvres

Tout comme l’an passé, en 2023, l’association caritative les Petits Frères des Pauvres vient de publier le bilan -qui fait froid dans le dos- de ces ainés retrouvés décédés chez eux, des semaines, voire des mois ou encore pire, des années après leur décès !


mort solitaire ©Shutterstock
Ces décès d’anciens isolés sont la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de « mort sociale », sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif*.
 
En ce début d’année 2024, tout comme l’an dernier d’ailleurs, l’association a voulu dresser un bilan -un triste bilan- de cette situation connue au Japon sous le nom de kodokushi, ces "morts solitaires" parfois découverts des semaines après leur décès.
 
En l’absence de statistiques officielles, les Petits Frères des Pauvres recensent ces décès chaque année, à partir d’articles de presse.

Ainsi, en 2023, plus de vingt personnes âgées sont mortes seules chez elles sans que personne ne s’en rende compte avant plusieurs semaines, plusieurs mois, voire quatre années. Et ce ne sont là que celles dont les journaux ont parlé !
 
  •  Janvier 2023 -Gard (30) : un homme de 80 ans retrouvé mort dans son appartement, 5 mois après son décès
  • Janvier 2023 -Chéniers (23) : un homme de 85 ans retrouvé mort dans son appartement 6 mois après son décès
  • Janvier 2023 – Cannes (06) : un homme de 61 ans retrouvé mort dans son appartement 4 ans après son décès
  • Janvier 2023 – Vallerange (57) : un homme de 70 ans retrouvé mort chez lui plusieurs semaines après son décès
  • Février 2023 – Melun (77) : une femme de 98 ans retrouvée morte dans sa maison un an après son décès
  • Mars 2023 – Cherbourg (50) : un homme de 70 ans retrouvé mort dans son appartement plusieurs semaines après son décès
  • Mars 2023 – Caluire et Cuire (69) : un homme de 76 ans retrouvé mort dans son appartement 4 mois après son décès
  • Avril 2023 – Montbéliard (25) : un homme de 65 ans retrouvé mort dans son appartement 4 ans après son décès
  • Juin 2023 – Guyane : une femme de 60 ans retrouvée morte dans sa maison plusieurs semaines après son décès
  • Juillet 2023 – Courtenay (45) : une femme de 80 ans retrouvée dans sa maison plusieurs mois après son décès
  • Août 2023 – Le Havre (76) : 2 femmes (sœurs) de 69 et 71 ans retrouvées mortes dans leur maison du Havre, plusieurs semaines après le décès de la plus jeune des deux.
  • Août 2023 : Aix-les-Bains (73) : un homme de 65 ans retrouvé dans son appartement un an après son décès
  • Août 2023 : Vienne (38) : un homme de 67 ans retrouvé mort dans son appartement plusieurs semaines après son décès
  • Septembre 2023 – Lille (59) : une femme de 75 ans retrouvée morte dans son appartement 4 ans après son décès
  • Septembre 2023 – Nantes (44) : un homme de 60 ans a été retrouvé mort dans son appartement entre plusieurs semaines et plusieurs mois après son décès
  • Octobre 2023 – Le Mans (72) : un homme d’une soixantaine d’années retrouvé mort dans son appartement plusieurs mois après son décès
  • Octobre 2023 – Le Mans (72) : un homme de 78 ans a été retrouvé dans son appartement 3 mois après son décès
  • Octobre 2023 – Toulouse (31) : une femme de 72 ans a été retrouvée morte dans son appartement plusieurs semaines après son décès
  • Novembre 2023 – Beauvais (60) : un homme de 74 ans a été retrouvé mort dans son appartement deux mois après son décès
  • Décembre 2023 – Orgères en Beauce (28) : une femme de 71 ans retrouvée morte dans son appartement 6 mois après son décès
  • Décembre 2023 – Alençon (61) : un homme de 63 ans retrouvé mort dans son appartement plusieurs mois à deux ans après son décès

 
Si cette vingtaine de « drames de la solitude » a été médiatisée, l’association a pris connaissance d’autres décès solitaires qui n’ont pas été relayées par les journaux, Internet ou les télévisions.
 
Dans ce contexte, l’association appellent les pouvoirs publics à mener une politique préventive beaucoup plus ambitieuse de lutte contre l’isolement grandissant des personnes âgées.

Les propositions des Petits Frères des Pauvres

  • Mettre en place une production de statistiques officielles pour mesurer la problématique.
  • Mener des expérimentations avec les établissements bancaires, la Poste, les distributeurs d’énergie, les services du Trésor Public pour tester la mise en place d’un système alerte en cas d’anomalie (aucun mouvement sur les comptes bancaires, plus de consommation d’énergie, boîte aux lettres qui déborde) en s’inspirant de l’exemple du Japon. C’était d’ailleurs une des mesures, avec la mise en place d’un observatoire de la mort solitaire, proposée par le Conseil national de la refondation « La fabrique du bien vieillir ».
  • Mieux identifier les personnes âgées isolées grâce à un renforcement de la coordination des acteurs du territoire : services sociaux, professionnels de santé et médico-social mais aussi commerçants, artisans.
  • Faire appel à la mobilisation citoyenne pour renforcer les solidarités de voisinage
 

Et l’association de conclure sur ces mots terribles : « ces morts solitaires interrogent sur notre capacité à favoriser le bien-vieillir des aînés les plus fragilisées et à leur éviter l’ultime affront d’une mort seul, ignoré de tous, sans que personne ne s’inquiète ou ne s’alarme ».
 
*Sources :  Actu.fr, BFM, France Bleu, France 3, La Dépêche du Midi, La Manche libre, L’Echo républicain, L’Est républicain, Le Dauphiné libéré, Le Républicain lorrain, Monews, Nice Matin, Objectif Gard, Ouest France, Sud-Ouest, 20 Minutes

Publié le 02/02/2024 à 01:00 | Lu 3143 fois