Sommaire
Article publié le 19/09/2018 à 10:53 | Lu 4575 fois

Modibodi : du nouveau dans le sous-vêtement féminin anti-fuite

Pensée pour répondre au besoin des femmes de tous âges de se sentir protégées et fraiches à chaque moment de la journée, la marque australienne Modibodi se lance sur le marché français avec une gamme inédite de sous-vêtements anti-fuite. Détails.


Incontinence, mais également règles, pertes importantes ou transpiration… aucun sujet n’est tabou pour Modibodi et sa fondatrice Kristy Chong ! Le fait est que cette marque australienne créée « par » une femme « pour » les femmes permet d’absorber jusqu’à 20 ml d’écoulements et ainsi d’offrir une solution hygiénique durable et un confort optimal sans bactéries, ni odeurs.
 
Comment ? Grâce à la technologie « Modifier Technology » (unique et brevetée) développée par la marque et qui pourrait bien révolutionner l’univers des sous-vêtements féminins dans les années à venir !
 
Ce procédé offre donc une protection maximale contre tous les types de fuites et s’adaptent à toutes les morphologies grâce à des matières respirantes (une grande tendance) et lissantes, des contours en maille intégrée pour chaque culotte qui permettent d’épouser les courbes et une variété de tailles allant du S au XXL.
 
Experte des questions et droits de la femme en matière de santé, Kristy Chong a voulu une entreprise à son image : de fait, la marque se veut « très soucieuse de l’environnement ». A ce titre, ces sous-vêtements offrent une solution alternative aux protections hygiéniques jetables qui peuvent mettre jusqu’à 500 ans à se désagréger !
 
Pourquoi ai-je des fuites urinaires ?
Il faut savoir qu’un tiers des femmes de 35 ans et plus est concerné ! Des statistiques qui augmentent avec l’âge. Plusieurs facteurs entrent en jeu : l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien (ou périnée) : quand ce dernier est relâché il a du mal à assurer l’étanchéité des sphincters de l’urètre et laisse passer les fuites ; une pression accrue ou traumatisme du périnée et des changements hormonaux et la prise médicamenteuse.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Combattre la fatigue avec la chiropraxie