Sommaire
Article publié le 21/12/2021 à 01:35 | Lu 2473 fois

Minimum vieillesse : données 2020 avec la DREES




La DREES vient de dévoiler une mise à jour des données sur le minimum vieillesse pour l’année 2020 qui portent plus précisément sur le nombre d’allocataires de l’Aspa, de l’ASV et des allocations de premier étage, ainsi que le profil des bénéficiaires par sexe, âge et statut matrimonial.


Fin 2020, on considère que 635.300 personnes touchaient l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse (ASV) ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), soit un total de 33.650 allocataires de plus qu’en 2019 (+5,6%).
 
D’autre part, le nombre de personnes éligibles au dispositif a de nouveau augmenté suite au plan de revalorisation du minimum vieillesse de 100 euros en tout pour une personne seule, dans le cadre de la loi du financement de la Sécurité sociale pour 2018. Après une première revalorisation en avril 2018, et une deuxième en janvier 2019, la troisième revalorisation prévue a eu lieu en janvier 2020.
 
Toujours selon les données de la DREES, depuis une dizaine d’années, le nombre de bénéficiaires était resté assez stable, après avoir fortement diminué entre la fin des années 1960 et le début des années 2000 en raison de l’amélioration du niveau des pensions.
 
Fin 2020, les allocataires percevaient en moyenne 419 euros mensuels pour l’ASV et 476 euros pour l’Aspa. Par ailleurs, plus de la moitié des titulaires (51%) étaient une femme seule (célibataire, veuve ou divorcée).
 
A noter aussi que les personnes isolées représentent les trois-quarts des allocataires. Autre point : ces allocataires du minimum vieillesse sont en proportion plus nombreux dans les DROM (hors Mayotte), en Corse, et dans le sud de la France.
 
En 2020, 47.930 nouveaux allocataires reçoivent l’Aspa, soit 8% de plus qu’en 2019. A noter que parmi eux, 40% ont moins de 65 ans et sont donc dans une situation particulière : ce peut être une inaptitude au travail, une ex-invalidité, un handicap, un ancien combattant, etc.
 
Par ailleurs, toujours à la fin de l’année dernière, la DREES comptait 67.080 personnes bénéficiant de l’allocation supplémentaire d’invalidité, soit un recul de 2,6% par rapport à l’année précédente.
 
Tous ces résultats seront analysés de façon plus détaillée dans l’édition 2022 du Panorama Les retraités et les retraites, à paraître au printemps prochain.
 
*Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques