Meylan : la Maison Cantonale des Personnes Âgées rejoint la Fondation Partage et Vie

La maison de retraite la « Maison Cantonale des Personnes Âgées » de Meylan dans l’Isère a rejoint au 1er janvier 2024 le réseau des 127 établissements de la Fondation Partage et Vie, reconnu d’utilité publique et à but non lucratif qui agit dans les champs du grand âge, du handicap, du service à la personne et des soins hospitaliers.





Connue pour son atmosphère qui s’annonce « familiale et chaleureuse », La Maison Cantonale des Personnes Âgées apporte depuis plus de trois décennies « une réponse de proximité aux personnes en perte d’autonomie de l'agglomération grenobloise et de la vallée du Grésivaudan ».
 
Elle fut créée à l’origine par un syndicat intercommunal, le SIMPA, comprenant huit communes. Toutefois, les évolutions règlementaires n’autorisant plus les syndicats intercommunaux à gérer ce type d’établissement, un transfert d’activité fut demandé par la préfecture.
 
La reprise récente par Partage et Vie de la Villa du Rozat à Saint-Ismier a incité les élus à se tourner
vers la Fondation.
 
C’est également sur le socle de valeurs communes que le rapprochement s’est effectué : reconnue d’utilité publique et à but non lucratif, Partage et Vie offre une mission d’intérêt général au service des plus fragiles. Elle entend donc inscrire son action dans la continuité du travail effectué par le SIMPA.
 
Le contexte de reprise fut favorisé par les relations de confiance tissées avec l'ARS et le Département
depuis de longues années.

La proximité des EHPAD La Maison des Ombrages (Meylan) et la Villa du Rozat (Saint-Ismier), également gérés par Partage et Vie, autorisera des mutualisations et des complémentarités permettant d’améliorer le parcours de santé des habitants et de proposer une qualité de service optimisée.
 
Ce rapprochement doit aussi permettre aussi à cette maison de retraite de bénéficier de moyens complémentaires pour assurer sa pérennité et son développement, de mettre en œuvre une politique de ressources humaines et de formation, d’obtenir l’appui d’équipes locales mais aussi le support du
réseau Partage et Vie afin de faire face aux défis d’un secteur en pleine évolution.
 
Située au centre-ville de Meylan, à proximité de toutes les commodités, cet établissement dispose d’extérieurs aménagés, donnant sur le magnifique parc du Bachais. Il est par ailleurs réputé pour son accompagnement.
 
L’ouverture sur l’extérieur et l’accès à la vie sociale sont des axes forts du projet d’établissement.
Des initiations annuelles au parapente sont proposées ainsi que du ski-fauteuil pour des résidents
amoureux des magnifiques massifs montagneux de la région.

Les partenariats noués avec une école Montessori du secteur, avec la scène nationale L’Hexagone ou encore avec les bibliothèques municipales nourrissent les liens intergénérationnels.
 
Comme le souligne André Borron, résident et président du CVS de la MCPA : « je réside à la Maison Cantonale depuis maintenant 6 ans. Ce qui m'a vraiment convaincu, c'est la qualité de vie offerte ici, avec ses espaces verts, son programme d'animation, et le personnel extrêmement aimable ».
 
Et de poursuivre : « mon implication en tant que président du conseil de vie sociale (CVS) me permet d'apporter mon expérience et mes connaissances pour contribuer au bien-être de tous les résidents et « apporter ma pierre à l’édifice »
!
 
" J'aime m'engager dans des activités artistiques, en particulier l'écriture et la photographie. J'apprécie les sorties organisées, que ce soit en promenade extérieure ou au spectacle, en revanche le parapente je le laisse aux autres, j’ai le vertige ! ».
 
Avec la reprise de cet établissement, Partage et Vie poursuit sa stratégie de développement dans l’objectif d’améliorer en continu l’accompagnement des personnes fragiles et les conditions de travail des professionnels.

Article publié le 10/01/2024 à 01:00 | Lu 2143 fois


Dans la même rubrique
< >

Jeudi 14 Décembre 2023 - 01:00 Brest : l'EHPAD du futur