Sommaire
Article publié le 30/11/2015 à 01:00 | Lu 1691 fois

Mercedes Benz Classe A 250 4Matic : la Classe A renouvelle son image

Présentée en 2012, la dernière version de la Classe A vient de bénéficier d’une remise à niveau comme cela se fait régulièrement chez les constructeurs automobiles. Modifications esthétiques, nouveaux moteurs et suspensions modifiées, voilà ce que la firme de Stuttgart offre à son entrée de gamme dans la marque.


Un restylage qui s’avère important pour la marque tant la concurrence est rude entre les constructeurs premium à ce niveau. BMW avec la série 1, Audi avec l’A 3, les acheteurs qui disposent d’un solide budget ont le choix... Si l’on ajoute les nombreuses options et variations de motorisations ou d’équipements chères aux Allemands, le choix devient souvent pléthorique et source de dépenses supplémentaires.
 
Nous avons retenu ici une motorisation essence associée à une transmission intégrale 4matic. Un choix onéreux au final, mais qui reste dans la logique des clients de la marque. Dans son aspect extérieur, la Classe A présente des modifications des faces avant et arrière avec principalement une calandre modifiée et un nouveau bouclier arrière.

Dans l’habitacle, les modifications sont très « cosmétiques » avec de nombreux inserts chromés et un nouveau volant cuir plus sport. Bien sûr, la qualité des matériaux est toujours présente. En revanche, la planche de bord n’a pas été revue. On retrouve l’écran multimédia qui semble posé au milieu du tableau de bord sans qu’il y soit réellement intégré. Sa position fixe semble incongrue surtout lorsque l’on ne l’utilise pas. On peut toujours s’en servir pour accrocher un sac à main !
 
Les véritables nouveautés de cette Classe A résident dans des améliorations techniques. Notamment la suspension à amortissement piloté qui apporte un réel avantage quant au confort d’utilisation et au comportement routier. On regrette simplement qu’il s’agisse d’une option vendue 1.250 euros. Mais il faut reconnaître que c’est un bon investissement. Il apporte un bon compromis entre le confort qui n’était pas à la hauteur dans les modèles précédents et la rigueur du comportement qui reste néanmoins perceptible. Il faut souligner également une présence de bruits aérodynamiques qui soulignent la perfectibilité de l’aérodynamisme de la carrosserie.

Quant à la motorisation, nous avons retenu la A 250 avec son moteur 2 litres qui s’accorde parfaitement à une boîte de vitesses automatique et une transmission intégrale. Un choix qui apporte la tranquillité de conduite et la sécurité des 4 roues motrices lors des hivers rigoureux. Une boîte de vitesses à 7 rapports qui peut être commandée par palettes au volant, un moteur réactif, un coffre au volume correct, la Class A est une voiture plaisante qui offre à son propriétaire l’image d’une certaine réussite. Bien sûr, le prix est élevé pour la catégorie, mais il s’agit de Mercedes, un constructeur qui n’a jamais eu la prétention de vendre du low cost.
 
Joël Chassaing-Cuvillier
 
jchassaingcuvillier.wix.com

La Mercedes Benz Classe A 250 4Matic en chiffres

Moteur essence 4 cylindres en ligne – 1 991 cm3 (83 x 92 mm) – 211 ch à 5 500  tr/min – 350  Nm à 1 200 tr/min
 
Boîte automatique double embrayage à 7 rapports
 
Dimensions : 429,9 x 178 x 143,8 cm, empattement : 269,9 cm – Poids : 1505 kg
 
Pneumatiques 225/45 R17
 
Vitesse : 240 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 6,4 s
 
Émissions de CO2 : 154 gr/km
 
Prix : Dès 32.231 euros