Sommaire
Article publié le 20/12/2021 à 03:31 | Lu 3455 fois

Marcel Meys, le doyen des Français décède du Covid-19 à l'âge de 112 ans




Marcel Meys, qui était considéré comme le doyen des Français depuis octobre 2021, est mort du Covid-19 dans la nuit du 14 au 15 décembre dernier à l’hôpital de Vienne (Isère).


Malheureusement, Marcel Meys n’aura pas « profité » longtemps de son statut de doyen des Français. En effet, ce supercentenaire qui était l’homme le plus âgé de France depuis le mois d’octobre dernier s’est éteint dans la nuit du 14 au 15 décembre dernier après avoir contracté le Covid-19 !
 
Ceci nous rappelle, en cette fin d’année et à l’approche des fêtes de Noël, qu’il convient de faire très attention lorsque l’on rend visite à nos proches âgés… Ne pas hésiter à s’autotester avant d’aller voir nos ainés.
 
Marcel Meys est né le 12 juillet 1909 à Saint-Julien-de-l’Herms (Isère). Il a travaillé comme ambulancier et était veuf depuis 1998. Malgré son grand âge, sa quasi-cécité et sa surdité, il convient de souligner qu’il vivait encore à son domicile, dans sa maison de Saint-Romaine-en-Gal (Rhône).
 
« Il avait encore toute sa tête, était heureux d’être chez lui et de profiter de l’assistance à domicile », a expliqué sa fille dans une récente dépêche de l’AFP. D’ailleurs, explique encore sa fille, même s’il ne pratiquait aucun sport, il aimait jouer au Scrabble et à la pétanque.
 
Précisons que Marchel Meys était devenu le doyen des Français le 5 octobre dernier suite à la disparition de Jules Théobald habitant à Fort-de-France (Martinique) à 112 ans lui aussi. Chez les femmes, la doyenne est sœur André, née Lucile Randon, âgée de 117 ans. Cette dernière, contrairement à Marcel Meys, a d’ailleurs guéri du coronavirus en février 2021.
 
Après 110 ans, ceux que l’on appelle les « supercentenaires » sont quasiment tous des femmes…





ARTICLES LES +